Britney Spears « Blackout » @@@@


De Mickey Mouse aux tourments de la vie d’une personnalité du showbiz qui a mal tourné, c’est ainsi que devrait s’appeler ce chapitre de la croustillante vie Britney Spears. L’ex-petite fiancée de l’Amérique devenue une excitante vierge effarouchée après son langoureux baiser avec Madonna, s’était stabilisée dans les bras de Kevin Federline, avec qui elle a eu deux enfants. On était en droit de penser que son devoir de mère la responsabiliserait davantage mais c’est l’inverse qui s’est produit. Britney est devenue complètement déphasée et demande le divorce avec Fed-Ex (le nouveau surnom de K-Fed donné par la presse) et chaque fait et geste de sa vie privée étaient quotidiennement relatés dans la presse people, entre sa copine Paris Hilton et les déboires d’Amy Winehouse. Dans sa spirale infernale, Britney Spears est passée au stade de ‘stupid bitch’, errant dans les rues chic de Los Angeles sans culotte avec des fesses refaites, sans cheveux et sans ses rejetons, dont la garde a été accordée son ex-mari. C’est dans ce contexte chaotique que la chanteuse pop a enregistré Blackout, son cinquième album.

Et pour un retour sur les devants de la scène, elle a marqué les esprits, d’une drôle de façon. Britney Spears devait chanter en direct en avant-première son single « Gimme More » aux MTV Video Music Awards 2007 (bottant les fesses de Kanye West pour l’occasion), et le show a frôlé la catastrophe. Ci-dessous la vidéo de sa performance pour le moins pathétique, avec une Britney toute de lingerie vêtue qui ne sait pas sur quel pied danser, ni quelles paroles chanter, littéralement paumée.

« It’s Britney, bitches ! » La rythmique de ce puissant hit (il faut l’admettre) ressemble étrangement à celle de… « SexyBack » de son ex-boyfriend Justin Timberlake. Étrange j’ai dit ? Pas tant que ça, car la production revient à Nate ‘Danja’ Hills dit Danjahandz et la compositrice Keri Hilson, proches collaborateurs de Timbaland. Donc, ce n’est point une surprise d’entendre un ersatz de ‘Timbo touch’ au niveau des beats programmés et des claviers du tourbillonnant « Get Naked (I Got A Plan) », « Break The Ice »  et de « Perfect Lover ». Dans tous les cas, ces chansons sont très efficaces sur les dancefloors et révèlent la personnalité volcanique de Britney, un tempérament qui passe du chaud au froid sur « Hot As Ice » (co-produit par T-Pain).

Pas de tiédeur dans ses provocations, Britney joue les allumeuses tentatrices sur « Break The Ice », prête à nous faire un lapdance sur « Freakshow ». Parmi les principaux actionnaires de cet opus, se trouvent les scandinaves Bloodshy & Avant, qui apportent de leur pays du froid des tendances synthpop et dark disco des années 80 avec « Radar » et « Heaven on Earth », un style qui lui correspond pas mal. Ils réalisent notamment son single « Piece of Me », sur lequel la chanteuse joue au jeu des chats et de la souris avec les paparazzis, et « Toy Soldier » sonnant très moderne avec ses sonorités pop/r&b marinant dans de l’électro soft. On remarque toujours au niveau de la production la contribution de Sean Garrett et du producteur westcoast FredWreck sur « Ooh Ooh Baby ».

Le mot de la fin sera un au-revoir sans regret, ni remords, destiné probablement à son ancien compagnon de chambre. « Why Should I Be Sad ? » emprunte un beat proche de « Milkshake » de Kelis, normal puisque Pharrell Williams réalise cette chanson au nom des Neptunes.

Un flop commercial d’envergure internationale pour l’album le plus dansant et le plus sexy de Britney Spears, ça fait un échec cinglant de plus à rajouter à son palmarès. Il faudra que Britney songe sérieusement à remonter la pente pour avoir une chance de reposer le pied sur le podium des chanteuses pop américaines, pour l’instant occupé par Rihanna, Christina Aguilera et Nelly Furtado.  Blackout a un potentiel immense, il m’arrive même de penser qu’il s’agit de son meilleur album à dater de ce jour, mais avec une popularité dans les chaussettes…

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.