Ali & Gipp « present Kinfolk » @@@1/2


Un album annoncé depuis bientôt trois ans et que l’on n’attendait plus, des sorties sporadiques de singles desservant un impact médiatique trop discret, pour une collaboration qui aurait failli ne pas voir le jour, comme ce fut le cas de celle entre Ceel-Lo & Jazze Pha. Ali & Gipp present Kinfolk (Dirty Ent/Universal), la rencontre entre Ali, le quart des St Lunatics, et Big Gipp, le quart des Goodie Mob, a su se faire attendre. Pas qu’on n’était pas au courant de l’arrivée dans les bacs, mais ce n’est jamais une bonne nouvelle qu’un disque finisse oublié dans un fond de tiroir d’une major. Ouf, Ali & Gipp ont été épargnés par ces aléas de l’industrie du disque ! 

 

Le binôme est parrainé par le rappeur Nelly, qui vient booster pas mal de gros bangers en puissance (« Hood » feat Pimp C, « N Da Paint », « All Night », « Lean’n » avec Murphy Lee). L’album en lui-même alterne entre titres bouncys à souhait (« Work Dat, Twerk Dat » feat Murpy Lee à nouveau et « Go Head »), synthés à tendance crunk (« N Da Paint ») et quelques tueries bien indiquées par les featurings (« I Told Ya » feat Bun B & Cee-Lo, « All Night » feat Nelly, Avery Storm & Juvenile et « What’s The Business » feat Three Six Mafia). Ces productions impeccables mêlant l’esprit de la Dungeon Family et du blues de St Louis dans un moule typiquement Dirty South sont signées DJ Speedy, Jay-E, les Track Starz, T-Wayne & Stee,… Des morceaux cross-over, et non des moindres, parsèment l’ensemble, comme le lead single « Almost Made Ya » feat LeToya et produit par Jermaine Dupri, ainsi que le moins réussi (bien que osé) « If We Fuck », peut-être à cause de la voix fluette de Lloyd. 

 

 

Reste que cette histoire se finit plutôt bien avec « Get By » et « No God But You », jouant dans un schéma d’instrus assez classique (beat et samples soulfuls), qui convient en tout point aux flows lancinants d’Ali & Gipp. Malgré que l’album ne soit pas spécialement un modèle d’originalité ni varié thématiquement parlant, Kinfolk se veut être frais, consistant et sincèrement plaisant à l’écoute, tant chez soi en soirée que dans l’iPod ou en bagnole. Une bonne surprise !

 

(écrit sur Rap2K.com le 23 Octobre 2007)

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.