Slum Village « Fan-Tas-Tic vol.1 » @@@½


L’été 2004, une nouvelle a failli nous effrayer: l’hospitalisation de Jay Dee aka J Dilla. Sur le forum du site Okayplayer, Amir « ?uestlove » Thompson (le batteur des The Roots) avait démentit son décès, après s’être précipité en le croyant pour mort. Mais toujours était-il que l’état de santé du producteur originaire de la ville de Detroit était préoccupant : il souffrait de malnutrition provoqué par une maladie rare. A peu près rétabli, Jay Dee tentait de vaincre son mal avec sa seule thérapie : la musique. Depuis, il avait produit le très old school « Verbal Clap » pour les De La Soul, deux chansons magnifiques sur ‘Be’, le dernier classique de Common, avant de s’éteindre le mois de Février 2006 une semaine à peine après la sortie de son album instrumental ‘Donuts’. Une bien triste nouvelle qui a bouleversé la sphère Hip Hop toute entière.

Cette chronique a été écrite quelques semaines après la disparition de J Dilla. Cette réédition tombait à pic pour revenir sur sa carrière à travers une bio raccourcie en guise d’intro.


Membre du pool de producteurs The Ummah (Tribe Called Quest, Busta Rhymes…) et colonne de la mouvance Soulquarians, il était discrètement un des fers de lance du courant neosoul. Il avait produit intégralement le premier album officiel de son groupe des Slum Village, ‘Fantastic Vol.2’, en imposant son style soulful simpliste et moderne d’une main de maître. Sa participation sur ‘Like Water For Chocolate’ de Common fut tout aussi convaincante, remixant quelques de ses chansons comme « The Light » feat Erykah Badu ou « Come Close » feat Q-Tip, Erykah de nouveau et Pharell Williams. Le label BBE l’avait accueillit pour sortir son seul et unique disque solo (sous-entendu de son vivant), ‘Welcome To Detroit’, dont les vapeurs de joints avaient encensé la critique. Sans oublier bien sûr ‘The Champion Sound’ avec son collègue de chez Stones Throw (sa 2e maison), le génial Madlib, fusionnant leurs pseudonymes en Jaylib pour l’occasion.

Il n’est pas encore évident à l’heure qu’il est d’imaginer ce que sera le son Hip Hop de demain sans lui, car ses derniers legs n’ont pas encore été tous utilisés: les deux instrus sur ‘FishScale’ de Ghostface Killah par exemple, sans oublier un prochain disque prévu chez BBE. Nuls doutes que ce dernier aura une valeur comémorative. Un peu comme c’est le cas de cette édition exclusive de ‘Fan-Tas-Tic Vol.1’, le tout premier disque des Slum Village dans sa formation originale, c’est-à-dire Jay Dee, Baatin et T3. Ce disque réalisé en 1996 par nos pionniers de la scène rap à Detroit qui devait sur Donut Boy n’a jamais vu le jour à cause de dissidents avec leur maison de disque de l’époque. Peut-être qu’après, cet album s’est retrouvé dans le commerce de façon officieuse et tout à fait confidentielle. Voici la version éditée chez Scenario Records/ Groove Attack distribué en France chez Nocturne.

Certains connaisseurs auront vite remarqué que des éléments, des chansons ou des textes de ce premier volet ont été repris dans des versions revues pour le Volume 2 : « I Don’t Know », « Forth & Back »,… ainsi que les quatres ‘fantastiques’ interludes. Ressort aussi une nette influence des A Tribe Called Quest, question de fréquentation sans doutes. Pour un disque censé dater du millénaire dernier, les instrumentaux et les trois rappeurs n’en donnent pas l’impression. Des tracks sortent largement du lot et bluffent par leur fraîcheur : « The Look of Love », « 4 Ela Remix » et « Players ». Beaucoup de remixes complètent ce très bon disque destiné aux fans du groupe ou aux collectionneurs. Si jamais vous vous procureriez ce CD, pensez à lire le commentaire de ?uestlove dans le livret.

Une pensée pour Dilla.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s