Archives du mot-clé THX

David Banner « The God Box » @@@@


Le monstrueux David Banner vient de sortir son premier album studio depuis… 9ans. Ce qui ne veut pas dire qu’entre deux il a chômé puisqu’il a sorti un LP commun avec 9th Wonder (Death of a Pop Star) et la mixtape Sex Drugs & Video Games. Il n’empêche que l’attente fut longue pour The God Box! Sa barbichette a eu le temps de blanchir, et ma tête de se dégarnir.

Lire la suite David Banner « The God Box » @@@@

The Game « The Documentary 2.5 » @@@@


The Game avais juré ceci : The Documentary 2 sortira en 2015. Il l’a fait, et il a sorti une semaine après le 2.5. Explication. Plutôt que de sortir un double-album, le rappeur de Compton a préféré le scinder en deux parties séparées avec une semaine d’intervalle. Stratégie commerciale ? Peu importe, l’idée n’est pas mauvaise. La crainte que l’on peut légitimement avoir avec cette seconde partie, c’est qu’elle ne contienne que des left-off de la première, or il s’avère que The Documentary 2.5 pèse autant que le 2, voire plus. Normal, avec 700 morceaux enregistrés (Game est un peu marseillais sur les bords), il était compliqué de se tromper.

Lire la suite The Game « The Documentary 2.5 » @@@@

David Banner « Sex, Drugs and Video Games » [mixtape] @@@½


Quand on voit l’artwork côté verso de Sex, Drugs and Video Games on songe immédiatement au jeu vidéo culte Grand Theft Auto. C’est pas faux. Quand on voit la liste de featurings côté verso, on se dit qu’il s’agit du nouvel album de David Banner. C’est pas très vrai, le format est celui d’une mixtape digitale à l’image du rappeur du Mississippi, bien baraqu’.

Lire la suite David Banner « Sex, Drugs and Video Games » [mixtape] @@@½

Thurz « LA Riot » @@@@


Jusqu’à maintenant, on connaît la facette ‘cool’ de Thurzday, moitié des hipsters de U-N-I. C’est bel et bien la même personne qui est l’auteur de LA Riot (sous le diminutif Thurz) mais en aucun cas la même personnalité. Cet album conceptuel est un vibrant hommage au gangsta-rap californien avec comme fil conducteur les émeutes qu’a connu Los Angeles il y a dix-neuf ans. À la production de ce projet : DJ Khalil, Aaron Harris, THX, RO Blvd et Terrace Martin.

Lire la suite Thurz « LA Riot » @@@@

Snoop Dogg « Doggumentary » @@@½


Après l’amère déception de Malice N Wonderland, je n’attendais rien de spécial de la part de Snoop avec the Doggumentary. Je m’étais mis dans la tête que seul sans producteur derrière lui pour le diriger, il était incapable de mener un projet sans s’éparpiller dans tous les sens. Et quand j’ai entendu le single « Wet », douloureuse tentative de travestissement eurodance (commandée par le Prince William pour son mariage) et sa participation sur le single de Katy Perry, j’ai campé sur ma position au point de ne pas jeter une oreille sur les extraits qu’il mettait en ligne à l’occasion de son opération #passpasstuesday. Jusqu’à ce que j’écoute ce 11e album du Bigg Snoop Dogg, plus westcoast qu’espéré. Je retire – en partie – ce que j’ai pu dire.

Lire la suite Snoop Dogg « Doggumentary » @@@½

Snoop Dogg « Tha Blue Carpet Treatment » @@@@


Bigg Snoop Dogg le boss a depuis peu entrepris la responsabilité de porte-parole de la côte ouest, un rôle qui lui tient à cœur depuis la Westcoast Conference de 2005, une rencontre au sommet qui avait pour but de revitaliser les troupes californiennes qui peinaient à se motiver depuis quelques années. Depuis cet événement majeur, les choses se sont améliorées puisque Kurupt et Daz ont fait la paix, The Game (parrainé par Dr Dre) est devenu double-platine avec The Documentary et Ice Cube, E-40 sont devenus disques d’or un an après. De son côté, Snoop Dogg a plaidé la cause de Tookie Williams (un des fondateurs du gang des Crips) avec « Real Soon » et « Real Talk », produit Cali Iz Active des Tha Dogg Pound et préparait le très attendu Tha Blue Carpet Treatment (DoggyStyle/Geffen/Barclay), son huitième album.

Chronique originale écrite le 16 Novembre 2006

Lire la suite Snoop Dogg « Tha Blue Carpet Treatment » @@@@