Archives du mot-clé Stu Bangas

Apathy « The Widow’s Son » @@@@


Au cas où il faut le rappeler, l’un des MCs les plus dangereux des Etats-Unis est blanc mais pas psychopathe, c’est un heureux mari et père de famille de bientôt quarante ans et originaire du Connecticut s’appelant Chad Bromley. S’il faut encore le présenter, on parle d’une personne que l’on connaît bien mieux sous le nom d’Apathy, ce costaud découvert par les Jedi Mind Tricks qui bastonne nos crânes en solo depuis 2006 avec Eastern Philosophy, qui a la casquette de producteur également, membre permanent du Demigodz Crew et soldat intermittent au sein de l’Army of Pharaohs. Ce nouvel album, Widow’s Son, est probablement l’un des albums les plus importants de sa carrière.

Lire la suite Apathy « The Widow’s Son » @@@@

Army of the Pharaohs « In Death Reborn » @@@@


Army-of-the-Pharaohs-In-Death-Reborn

Il s’est passé quatre ans depuis la dernière campagne des Army of the Pharaohs, un bail ! Mais les batailles n’ont jamais cessé pour nos guerriers : Vinnie Paz a sorti deux albums solo, celui du duo Heavy Metal Kings avec Ill Bill et s’est réconcilié avec Jus Allah pour un nouvel effort des Jedi Mind Tricks (Violence Begets Violence), Apathy a enfin balancé le premier album des Demigodz l’an dernier (KILLmatic), Reef the Lost Cauze a balancé un proiet collaboratif, Esoteric idem avec 7L et Inspectah Deck (l’excellent Czarface)… Personne n’a chômé à vrai dire, les membres d’AOTP menaient sur tous les fronts. Le moment était propice pour Boxcutter Pazzy de ressortir ses troupes des sables et de les mener un nouvel assaut aussi violent qu’inattendu.

Apatha, Blacastan, Block McCloud, Celph Titled, Des Devious, Doap Nixon, Demoz, Esoteric, King Magnetic, King Syze, Planetary, Reef the Lost Cauze, Crypt the Warchild, presque tous les fidèles ont répondu à l’appel aux armes de Vinnie P pour In Death Reborn avec un seul but : encore plus de tueries, du genre à réveiller les morts. Première track, « Curse of the Pharaohs« , une vraie boucherie (signée par le franco-portugais Blastah Beatz) où les grondements du beat ressemblent à des tremblements de terre. Et il y en a 13 autres comme ça qui suivent ! Les thèmes n’évoluent pas d’un iota, tout est question de stratégies de guerre, sous n’importe quelles formes, qu’elles fassent références à l’Ancien Testament, ou qu’elles soient virtuelles (« Digital War« ) ou mafieuses (« Ninkyo Dantai« ). D’un côté, cela peut être perçu comme un reproche, de l’autre, tant mieux si ça ne change pas: on veut du sang, des boyaux, de la rate et du cerveau, peu importe. Les MCs foncent comme des gladiateurs qui n’ont rien à perdre.

Ce qui change un peu, ce sont les producteurs avec l’apparition de nouveaux noms (parfois inconnus) parmi les habitués (C-Lance, Stu Bangas, Vanderslice…). Pour les amateurs d’anime, on reconnaîtra les cris de Sangoku en pleine concentration de sa puissance sur « God’s Particule« , ça colle bien avec le côté bourrin d’AOTP.

ILL Bill « The Grimy Awards » @@@½


William Braunstein alias ILL Bill vient d’éditer chez Fat Beats Records son troisième essai The Grimy Awards. L’ex-Non Phixion, actuellement membre de La Coka Nostra et moitié des Heavy Metal Kings, livre un volet très personnel qui compte sur la collaboration de vétérans du beats internationalement connus, à savoir Pete Rock, Primo, DJ Muggs, Large Pro, Ayatollah ou encore Psycho Les des Beatnuts. La lourderie au sens propre comme figuré.

Lire la suite ILL Bill « The Grimy Awards » @@@½

Sean Price « Mic Tyson » @@@@


Hé bien ça faisait un bail qu’on l’attendait celui-là d’album! Trois ans au moins que Sean Price avait préparé le public avec sa mixtape Kimbo Price, trois ans de préparation et de patience faisant de Mic Tyson la sortie underground la plus anticipée de ce début de décennie. C’est l’avant-veille de la Fête des Morts de l’An de Grâce 2012 que Sean P a choisi, à quarante piges, de jouer le troisième match de sa vie. P!

Lire la suite Sean Price « Mic Tyson » @@@@

Vinnie Paz « God of the Serengeti » @@@½


L’ogre de l’underground Eastcoast Vinnie Paz n’a pas étanché sa soif de meurtre. Après le glacial Season of the Assassins, premier album solo convaincaint, le frontman des Jedi Mind Tricks, général en chef de l’Army of Pharaohs et membre de l’association illégale Official Pistol Gang change de terrain et de climat avec God of the Serengeti. La tueur en série de Philladelphie n’a pas finit de faire des victimes…

Lire la suite Vinnie Paz « God of the Serengeti » @@@½

Apathy « Honkey Kong! » @@@@


A tous ceux qui préfèrent la philosophie hip-hop Eastcoast, Honkey Kong d’Apathy est votre album de la rentrée 2011. Ce troisième album de la « langue d’Alien » s’annonce dangereux, non seulement parce qu’Apathy le demi-Dieu à lui seul enterre la moitié des MCs vivants mais parce qu’il s’est entouré de poids lourds armés jusqu’aux dents : Vinnie Paz, Xzibit, Celph Titled, Action Bronson, Steele des Smif-N-Wessun et le contingent entier de l’Army of Pharaohs. Et je ne parle pas des producteurs…

Lire la suite Apathy « Honkey Kong! » @@@@

Vinnie Paz « Season of the Assassin » @@@@


Un des leaders de l’underground de Philly livre son premier album solo après quinze ans de carrière souterraine. Il est le MC impérial des Jedi Mind Tricks, au sein desquels il a écrit ses lettres de noblesse, et général de l’Army of Pharaohs, on le surnomme Louis Doggs, Vin Laden ou encore the Pazmanian Devil : Vinnie Paz, 31 ans. Mieux vaut tard que jamais comme on dit, l’occasion se présentait alors qu’il vient d’ouvrir son label Enemy Soil afin de pouvoir régner sans partage dans le milieu indie hip-hop en s’affrichissant de Babygrande Records. Avec un album très personnel et typique, Season of the Assassin va souffler un vent sec et glacial en toutes saisons.

Lire la suite Vinnie Paz « Season of the Assassin » @@@@

Reef the Lost Cauze VS Guns Butter « Fight Music » @@@½


Ne vous méprenez pas, Fight Music est le sixième album de Reef. C’est dingue ça pourquoi on ne parle de lui que seulement maintenant ? Plusieurs raisons à cela : depuis 2003 où il fréquentait Chief Kamachi, un membre affilié aux Jedi Mind Tricks, il est recruté sur les trois campagnes militaires de l’Army of Pharaohs dirigé par le chef Vinnie Paz, ainsi que sur les trois LPs des Snowgoons, les homologues allemands des JMT. À force de se faire remarquer pour ses très bonnes performances, naturellement Reef the Lost Cauze attire l’attention sur lui, d’où cette chronique de Fight Music, produit par les Guns Butter, des locaux de Philadelphie (Stu Bangas, J-Scrilla & Chop-la-Rock) et publié chez Enemy Soil, le label créé par Vinnie Paz.

Lire la suite Reef the Lost Cauze VS Guns Butter « Fight Music » @@@½

Heltah Skeltah « D.I.R.T. (Da Incredible Rap Team) » @@@1/2


L’année 2008 semble propice à des reformations de groupes séparés pour le meilleur et pour le pire depuis dix ans. Les Suprême NTM sur scène ? Oui mais pas seulement eux… Je vous mets sur la piste : Ruck, Rock, Magnum Force en 98,…Yes, les Heltah Skeltah font leur retour en force cette année avec leur troisième album, D.I.R.T. (Da Incredible Rap Team) chez Duck Down. Rien de moins qu’un grand événement dans l’underground new-yorkais. Besoin de re-présentation de ces deux super-vilains ? Rock, le grand gaillard de la troupe du Boot Camp, reconnaissable à sa voix monstrueuse et son flow animal, et Ruck a.k.a. Sean Price a.k.a. Sean P, MC le plus fauché du rap game et autoproclamé lyriciste de l’année. Boom boom, bang bang ! 

Lire la suite Heltah Skeltah « D.I.R.T. (Da Incredible Rap Team) » @@@1/2