Archives du mot-clé Seven

Murs is « Captain California » @@@½


Captain California est le 21e album studio de Murs (sans compter ses débuts avec les Living Legends ni ses autres EP divers), son dixième en solo, plus spécifiquement son second album chez Strange Music (structure de Tech N9ne) après le relativement chiant (faut le dire) Have a Nice Life. Des chiffres qui démontrent qu’en 20 ans de carrière Murray n’a pas du tout chômé malgré des hauts et des bas. Et par rapport à son prédécesseur sorti deux ans plus tôt, Murs is Captain California est un peu plus haut.

Lire la suite Murs is « Captain California » @@@½

Tech N9ne « The Storm » @@@½


Du Everready (The Religion) à Special Effects sorti l’an passé, Tech N9ne nous a gratifié d’une incroyable série d’albums foudroyants, gardant toujours le pied enfoncé au plancher telle une Bugatti Veyron lancée à sa vitesse max sur un anneau de vitesse… pendant dix ans. C’est reparti pour un tour avec sa dernière livrée The Storm qui fait logiquement écho à The Calm Before The Storm, son premier album édité en 1999. Et cette question qui revient à chaque fois : va-t-il décélérer ? Indice : cette fois, oui.

Lire la suite Tech N9ne « The Storm » @@@½

Tech N9ne collabos « Strangeulation vol. II » @@@@


Strangeulation vol. II est la troisième compilation du label Strange Music dont Tech N9ne est le grand manitou. Pour être correct, cela ressemble plus à une compile du type  » & friends », avec comme ‘friends’ les divers membres du label. Bon, je n’ai pas écouté le premier volume l’an passé mais on va se rattraper avec celui-ci.

Lire la suite Tech N9ne collabos « Strangeulation vol. II » @@@@

Tech N9ne « Special Effects » @@@@


J’étais en train de me demander si Aaron Yates n’allait pas finir par baisser le rythme un jour ou l’autre avec l’âge. Depuis 2006 avec le désormais culte Everready (The Religion), Tech N9ne et son label Strange Music ont maintenu un rythme d’enfer d’un projet démentiel en moyenne par an (album, compilation ou EP) sans jamais s’essouffler, jusqu’à nous époustoufler avec Something Else. Va-t-il à 44 ans lever le pied pour son quinzième album? La réponse : JAMAIS.

Lire la suite Tech N9ne « Special Effects » @@@@

Tech N9ne « Something Else » (all access edition) @@@@½


2012 n’a pas été une année de tout repos pour Tech N9ne : une tournée partout dans le monde (faisant étape par Lyon et Paris) et pas moins de trois EP très bien cotés (Klusterfuk, E.B.A.H. et Boiling Point). Fatigué le rappeur de retour à Kansas City ? Diable non ! Il pète la forme ! A 41 ans, il sort un treizième album qui carbure du feu de Dieu.

Lire la suite Tech N9ne « Something Else » (all access edition) @@@@½

Tech N9ne collabos « Welcome to Strangeland » @@@½


Treizième album de Tech N9ne, son second cette année et quatrième de sa série de compilations Collabos, Welcome to Strangeland est centré sur son label Strange Music et son roster dont font partie Brotha Lynch Hung, Jay Rock, ¡Mayday!, Krizz Kaliko et plein d’autres encore… Quelques nouveautés qui vont ravir les membres de la secte rap de Tech N9ne et qui donnent un aperçu des futures sorties à venir.

Lire la suite Tech N9ne collabos « Welcome to Strangeland » @@@½

Tech N9ne « All 6’s and 7’s » @@@@


Il n’est pas faux d’affirmer que Tech N9ne est un monument à lui tout seul. Depuis Everready, sa cote de popularité a grimpé en flèche, entraînant par corrélation une montée en puissance de sa carrière. Avec plusieurs constantes : son flow semi-automatique et une équipe de producteurs de choc (Seven, Wyshmater,…). C’est reparti pour une pléthore de nouvelles tracks sur All 6’s and 7’s, titre de ce nouvel album riche en collaborations.

Lire la suite Tech N9ne « All 6’s and 7’s » @@@@

Tech N9ne « K.O.D. » @@@@½


Tech N9ne est indéniablement un des MCs les plus sous-estimé de notre génération. Inconnu du grand public, ce rappeur excentrique originaire du Kansas possédant l’un des flows les plus rapides de l’univers a pourtant une discographie incroyablement fournie, au point de dépasser la barre du million de disques vendus en indépendant avec Killer (lire la chronique).

Il évolue constamment d’album en album, jusqu’à son treizième (!) sorti sur sa structure Strange Music Records, ce dernier se nomme K.O.D (qui signifie ‘king of darkness’) et s’est déjà vendu à plus de 30 000 exemplaires à sa sortie aux US. Pour une fois, je préconise de faire confiance aux chiffres, car dans le cas de Tech N9ne, ils témoignent réellement de l’ampleur de ce monstre inarrêtable.

Lire la suite Tech N9ne « K.O.D. » @@@@½

Tech N9ne « Killer » @@@@


Fallait bien que je m’y mette un jour à écouter du Tech N9ne depuis le temps que je voyais des topics fleurir sur ce rappeur de Kansas City sur les forums hip-hop. Paraîtrait même qu’il entre dans le top5 des MC au flow le plus rapide de la galaxie, une capacité que je voulais vérifier par moi-même.

Ça tombe bien, il vient tout juste de sortir son 11e album (!), le double-CD Killer. Pourquoi j’ai choisi ce disque-là alors qu’il a peut-être deux, trois indispensables à son actif au sein de sa discographie bien remplie ? ben parce que j’aime bien la pochette humoristique à la Thriller, tout connement, et parce qu’en cumulant le total de ses ventes d’albums, il vient de dépasser le millionième exemplaire écoulé avec Killer. Ouep, j’aime bien les arguments chiffrés aussi, normal j’ai fait des stats.

Deux CDs, 32 titres, plus de deux heures d’écoute, presque autant de temps pour en rédiger une chronique qui résume l’ensemble en cinq paragraphes, un par section. Première information à vous fournir, la liste de producteurs : Matic Lee, Seven, David Sanders II, Wyshmaster et Youngfyre, très doués mais manquent de notoriété. Trois tendances instrumentales se démarquent sur cet LP. La première, la plus volumineuse, aux beats sudistes d’un genre particulier dira-t-on, souvent des up-tempos techniques aux synthétiseurs proéminents, une deuxième tendance privilégiant des mélodies de guitare sèche et une troisième dans un style original où l’on peut regrouper les délires gothiques, tribaux, rock,… bref, le reste quoi. 

Lire la suite Tech N9ne « Killer » @@@@