Archives du mot-clé Phife Dawg

A Tribe Called Quest « We Got It From Here… Thank You 4 Your Service » @@@@½


La dernière fois que les légendaires A Tribe Called Quest ont sorti un album, c’était en 1998 avec The Love Movement, cinquième classique d’une discographie exceptionnelle. Putain, dix-huit ans ! Une frange du public portait des couches, mangeait ses crottes de nez ou salissait ses draps quand cet album est sorti. En cette sombre année 2016, voilà que le groupe fait son grand retour avec un sixième opus, le final We Got It From Here… Thank You 4 Your Service. Au grand complet s’il-vous-plaît et surtout, fidèles à eux-mêmes. Trop beau pour être vrai ? Et pourtant.

Lire l’intégralité de l’article sur SURLmag.fr →

Slum Village « YES » @@@@½


Slum Village est un groupe survivant. Il n’a succombé ni aux départs (Elzhi en 2010) et/ou à la mort de deux de ses membres fondateurs, Baatin en 2009 (qui venait tout juste de réintégrer la formation pour Villa Manifesto) ni celle plus importante de James Yancey, alias Jay Dee a/k/a J Dilla, un des producteurs hip-hop les plus influent de son vivant. Villa aurait eu 40 ans cette année.

Si le groupe a pu surmonter toutes ces épreuves, c’est parce que Slum Village peut compter sur un pilier, T3, et une famille qui s’est petit à petit agrandie avec Young RJ notamment et des membres « non-permanents » ou occasionnels comme Illa J (le jeune frère de Dilla), Frank Nitt, Black Milk. Bien sûr la patronne Ma Dukes, j’ai nommé Maureen Yancey, gardienne des bien de son fils disparu, veille au grain. Slum Village a failli s’arrêter après Villa Manifesto en 2010, il finit par renaître en 2013 avec la baffe Evolution. Cette année on fait tous un grand YES! parce que devenez quoi…

Lire la suite Slum Village « YES » @@@@½

Oh No « Ohnomite » @@@@


C’est une habitude depuis Exodus Into Unheard Rhythms, Oh No opte pour une solution économe pour conceptualiser ses albums : sampler une oeuvre spécifique ou le catalogue d’un artiste en particulier, ou alors des musiques provenant d’une région du globe bien précise. Pour ce nouvel exercice, Michael Jackson (de son vrai nom) a eu l’autorisation de fouiller la discothèque de Rudy Ray Moore, musicien et acteur afro-américain disparu en 2008, à qui l’on doit des films comme Dolemite, d’où le titre : Ohnomite.

Lire la suite Oh No « Ohnomite » @@@@

Slum Village & Mick Boogie « The Dirty Slums » [mixtape] @@@½


L’excellent Villa Manifesto était annoncé comme l’ultime album des Slum Village, leur tout dernier. Hélas la brouille entre Elzhi et membres vivants restants l’an dernier pendant qu’il faisait la promo d’Elmatic a un peu plus enterré un groupe qui avait déjà perdu deux membres. Triste fin. Mais la vie continue et avec l’appui de Mick Boogie, T3, Illa J (le frère cadet de J Dilla) et le producteur Young RJ raniment les Slum Village le temps d’une mixtape, The Dirty Slums, avec plein de beau monde.

Lire la suite Slum Village & Mick Boogie « The Dirty Slums » [mixtape] @@@½

« Movies on Demand 2 » starring Consequence [mixtape] @@@@


Les VOD (Videos On Demand) sont devenues une fonctionnalité incontournable des nouvelles offres télés numériques. Le directeur des chaînes de Cons TV a lancé un concept similaire, des Movies On Demand (relire la chronique), qui a rencontré un vif succès sur Internet. Fort de cette audience, Consequence dévoile alors une seconde saison de courts-métrages audio en toute gratuité, avec sur le tapis rouge une foule d’acteurs du rap game.

> Télécharger la mixtape sur lehiphopsurecoute.

Lire la suite « Movies on Demand 2 » starring Consequence [mixtape] @@@@

Slum Village « Villa Manifesto » @@@@½


Ça a l’air de pas grand chose mais Villa Manifesto LP était à mon avis l’une des cuvées hip-hop les plus importantes et les plus incontournables de 2010. Et ce pour une raison: cet ultime album regroupe toute la famille Slum Village, c’est-à-dire T3, Elzhi, Baatin et J Dilla, puis son jeune frère Illa J et le beatmaker Young RJ.

La famille s’est agrandie depuis le classique Soulquarian Fan-Tas-Tic vol.2 malgré des départs, des remplacements et des décès. Elzhi et les BR Gunna (RJ et Black Milk) sont venus suppléer Dilla respectivement au mic et à la production sur Trinity. Puis Baatin s’est désolidarisé du noyau pendant Detroit Deli et leur LP éponyme car il souffrait de schizophrénie. L’histoire, après, on la connaît, l’hécatombe qu’a vécu les Slum V comme la perte infiniment lourde de J Dilla et celle de Baatin en 2009, année où est sorti l’excellent EP Villa Manifesto qui fait office de prélude à ce long format.

Villa Manifesto n’est pas le testament du groupe de Detroit, c’est la synthèse de leurs expériences, dans la vie comme dans la musique, avec tous les éléments des Slum Village réunis, qu’ils fassent partie de la formation initiale, même les disparus (RIP Baatin et J Dilla), ou qu’ils gravitent autour  d’eux depuis plus de dix ans (Dwele, AB, Illa J, Waajeed…).

Lire la suite Slum Village « Villa Manifesto » @@@@½

Mick Boogie x Terry Urban presents « LE DA SOUL : 20 Years of De La Soul » [mixtape] @@@@


Evénement rap : le Platinum Classic 3 Feet High & Risin’ des De La Soul a vingt ans ! L’occasion pour la sphère hip-hop backpapers et la jeune génération de venir fêter joyeusement cet anniversaire avec cette super mixtape en hommage aux trois plugs Maseo, Posdnuous et Dave West.

Nombreux sont les guests venus reprendre quelques de leurs classiques, font partie de la fête organisée par Mick Boogie et Terry Urban Talib Kweli, les U-N-I, Tanya Morgan, les Kickdrums, 6th Sence, Big Pooh, Camp Lo, Skillz pour ne citer qu’eux et un invité de marque : Phife Dawg des Tribe Called Quest !

Lire la suite Mick Boogie x Terry Urban presents « LE DA SOUL : 20 Years of De La Soul » [mixtape] @@@@