Archives du mot-clé DJ Revolution

Blu & Nottz « Gods In The Spirit, Titans In The Flesh » @@@@


Pas une vraie nouveauté néanmoins une sortie qui vaut son pesant d’or. Comme on peut le deviner en lisant le titre Gods In The Spirit, Titans In The Flesh, cet album qui sort chez Coalmine Records est l’association des deux très lourds EPs de Blu & Nottz parus respectivement en 2013 et 2016. C’est sans doute psychologique mais en format LP, l’addition semble plus lourde encore.

Lire la suite Blu & Nottz « Gods In The Spirit, Titans In The Flesh » @@@@

Blu & Nottz « Titans in the Flesh » [EP] @@@@


Trois ans après Gods in the Spirit, Blu & Nottz s’offrent un second EP, Titans in the Flesh. En voilà qui ont de la suite dans les idées et qui voient les choses en grand, et en gros son. Nom de Zeus!

Lire la suite Blu & Nottz « Titans in the Flesh » [EP] @@@@

Evidence « Cats & Dogs » @@@@½


Deux scènes rap coexistent en Californie. La scène dite communément Westcoast, que tout le monde connaît, et l’autre, parfois injustement laissée pour compte, la Left Coast. Plusieurs groupes ont émergé de cette scène-là dans les années 90, comme les Pharcyde, Jurassic 5 et évidemment les Dilated People qui a révélé Evidence, Rakaa Iriscience et DJ Babu.

Ce trio en a parcouru du chemin, que ce soit ensemble ou séparément, à passer de l’ombre à la lumière pour retourner dans l’ombre. Des trois, Evidence est sans doute celui qui le plus cumulé de kilomètres de rimes et de tours de platines, en avançant à son rythme.Il a fallu presque trois ans pour Mr Slow Flow, son autre surnom, pour la préparation de son second solo Cats & Dogs chez Rhymesayers Ent.

Lire la suite Evidence « Cats & Dogs » @@@@½

Marco Polo & Ruste Juxx « The eXXecution » @@@@½


L’an dernier, Duck Down avait plongé Brooklyn dans le blackout total avec la boucherie Double Barrel de Marco Polo & Torae, annonçant le retour du real hip-hop brut garanti sans stéroïdes. Le producteur canadien remet le couvert et divers ustensiles aiguisés et tranchants pour le rookie Ruste Juxx, un punchliner bagarreur qui cogne jusqu’au sang. Les faux-MCs ont tout intérêt à s’écarter de son chemin car avant même de sortir The eXXecution, Ruste a laissé derrière lui une montagnes de victimes à la morgue. Des têtes vont tomber, ce sont les dingues de rap hardcores qui vont être aux anges…

Lire la suite Marco Polo & Ruste Juxx « The eXXecution » @@@@½

KRS-One & Buckshot « Survival Skills » @@@1/2


C’est dans les situations les plus désespérées que l’union fait la force, les personnes les plus expérimentées le savent bien. C’est une des raisons pour lesquelles le Teacher, KRS-One, s’est associé avec Buckshot et Duck Down Records pour livrer un guide de survie dans le Hip-Hop, Survival Skills. Ceci sous-entend évidemment que, selon eux, la culture hip-hop tombe en désuétude, ce qui est loin d’être faux. Il est urgent qu’une mise au point s’impose pour rappeler les codes de l’éthique inhérente au rap, ses valeurs et remettre la jeune génération sur la bonne voie, non sans donner de leçons de morale. Parce que « le rap, c’était mieux avant ».

Lire la suite KRS-One & Buckshot « Survival Skills » @@@1/2

Marco Polo & Torae « Double Barrel » @@@@


L’un est un producteur canadien, il a sorti un bon album avec plein d’emcees renommés (Masta Ace, Kool G Rap, Buckshot…), Port Authority, en licence chez Rawkus, le prestigieux label indépendant que l’on croyait ressuscité mais qui s’est finalement recassé la gueule. L’autre est MC originaire de Brooklyn, il a fait comme Termanology, c’est-à-dire réquisitionner les meilleurs beatmakers de la planète (Primo, Pete Rock, 9th Wonder…) pour ne sortir qu’un album new-yorkais allégé.

Tous les deux sont certainement doués dans leur domaine de prédilection, ils ont déjà travaillé ensemble sur Daily Conversation, sur la toute dernière et meilleure piste de ce disque, « Casualty ». Une bonus track en plus. Les voilà maintenant unis pour album en commun, Double Barrel, en partenariat avec Duck Down Records. DJ Premier en tout cas certifie l’authenticité de cet album rap Eastcoast, citant dans l’intro « if I cosign, it’s gotta be real ». Si ce producteur légendaire l’atteste, c’est que ça doit être vrai. Marco Polo & Torae, les nouveaux Gangstarr ?

Lire la suite Marco Polo & Torae « Double Barrel » @@@@

General Steele of Smif N Wessun presents « Welcome To Bucktown » @@@@


Duck Down Records est le label underground indépendant le plus actif du moment. Depuis l’été 2005 où ils ont lancé leur campagne « triple threat » avec coup sur coup les albums de Tek & Steele, Sean Price et 9th Wonder & Buckshot, la caserne du Boot Camp Clik co-dirigée par Dru Ha et Buckshot n’a cessé de lancer divers projets.
Au départ, il s’agissait de sortir des projos solos ou en groupes des membres qui composent le Boot Camp et leur assurer la viabilité de leur carrière. Puis au fur et à mesure que les défenses et la réputation du label se sont solidifiées par des recettes croissantes et des tournées partout dans le monde, de nouveaux artistes sont venus grossir leurs rangs, attirés par la discipline et l’efficacité de leur team (comme les Kidz In The Hall, DJ Revolution ou encore B-Real des Cypress Hill). Comme le chantait Bashung, la petite entreprise ne connait pas la crise, même pendant la crise pourrait-on rajouter pour la circonstance.
Fort de cette santé incroyable, Duck Down Records a entrepris des chantiers importants, comme l’album en commun de Torae et Marco Polo (la tuerie Double Barrel, à venir prochainement), celui très attendu de Buckshot & KRS-One, l’ambitieux projet Random Axe (Sean Price, Black Milk et Guilty Simpson), un futur album des Smif N Wessun produit par Pete Rock…
Parallèlement, quelques vétérans participent à l’extension du label, c’est le cas de Steele des Smif N Wessun, qui vient de fonder son propre label Bucktown USA, raffilié à Duck Down Records. Et pour démarrer les affaires, il sort en tant que Général une première compilation Welcome to Bucktown, sorte de semi-album du Boot Camp et associés.

Lire la suite General Steele of Smif N Wessun presents « Welcome To Bucktown » @@@@

Evidence « The Layover EP » @@@@+1/2


Après l’atterrissage applaudi de The Weatherman LP, Evidence n’a pas attendu de prendre son mal en patience pendant une longue correspondance pour s’occuper, et nous occuper tant qu’à faire. Métaphorique dans son concept, The Layover EP (‘layover’ signifie ‘escale’ en anglais) serait la phase transitoire entre son précédent et son futur album qui devrait se nommer Cats & Dogs, ainsi qu’un autre projet de collaboration avec son homie Alchemist. Ce juste milieu sponsorisé par la compagnie Decon reprend certains éléments météorologiques de Weatherman LP et annonce les destinations artistiques qui seront suivies sur ses prochains disques, avec en plus un équipage de haut vol et des pilotes de ligne ralliant la Côte Ouest à la Côte Est.

  Lire la suite Evidence « The Layover EP » @@@@+1/2

DJ Jazzy Jeff « The Magnificient » @@@@@©


2016 marque les vingts de deux institutions hip-hop indépendantes : Stones Throw et BBE Records. Pour cette rétrospective, c’est le label anglais, acronyme de Barely Breaking Even, qui nous intéresse. Outre l’édition de compilations et albums de funk en tout genre, BBE était, et demeure encore, un terrain de jeu pour les plus grands artisans du beat de la planète.

Jay Dee a/k/a J Dilla (Welcome To Detroit, The Shining), Pete Rock (Petestrumentals, Soul Survivor II…), DJ Jazzy Jeff (The Magnificient et sa suite), le dinosaure Marley Marl, DJ Spinna, le russe DJ Vadim, Nicolay (Here to There), Madlib (King of Wigflip en 2008), le français Clutch Player (si si, avec le très bon Atlantic Connections All-Stars) et même Will.I.Am ! quand il faisait encore des choses bien avec les Black Eyeds Peas (entendez par là, « avant Fergie »), etc. Tous ces individus ont pour point commun d’avoir transiét par BBE Records. D’autres albums ont marqué l’histoire du label, pas que des albums de beatmakers/producteurs, par exemple Connected, le premier album de Foreign Exchange, ou bien Then What Happened de J-Live.

Chronique écrite en Novembre 2016 pour Hip Hop Info France

Lire la suite DJ Jazzy Jeff « The Magnificient » @@@@@©