Archives du mot-clé DJ Clark Kent

Rick Ro$$ « Teflon Don » @@@@


Avec Deeper Than Rap, Rick Ross a trouvé le style sur-mesure qu’il lui fallait, du gros son rap soulful et chic. Et comme il gagne en puissance à chaque nouvelle sortie, cette fois il cache sous les habillages de la J.U.S.T.I.C.E. League, les producteurs qui définissent le mieux son type d’instru de prédilection, un gilet à l’épreuve des balles. Vu son statut, la protection rapprochée des Triple C ne suffit plus.

De ce fait, en plus de porter le nom du célèbre mafieux Freeway Ricky Ross (qui lui a collé un procès au cul dernièrement) ou encore celui d’Albert Anastasia, il se permet de reprendre le nom emblématique de Teflon Don, l’autre surnom de John Gotti, dont la familia veut aussi interdire l’appellation au rappeur floridien. Raison de plus de se prémunir de cette réalité qui rattrape la fiction.

Lire la suite Rick Ro$$ « Teflon Don » @@@@

Rick Ross « The Albert Anastasia EP » (free album) @@@


Le boss Rick Ross, le hustler en puissance, patron du Maybach Music Group, s’est trouvé un nouveau blase bien costaud : le Teflon Don. Un nom qui sera aussi l’intitulé de son quatrième album à venir cet été chez Def Jam. Pour l’annoncer officiellement, c’est son nouveau manager, Diddy en personne qui s’en charge sur l’intro de cet EP, un prequel qui porte un autre de ses surnoms, très comique celui-là pour le coup : Albert Anastasia. Un EP gros… comme son tour de bide, 13 tracks en tout. Et tout aussi lourd ?

Microlien : http://bit.ly/bOyg5b

Lire la suite Rick Ross « The Albert Anastasia EP » (free album) @@@

Redman presents « Red Gone Wild: Theee Album » @@@@


Quatre ans De GestatiOn, c’est trOP. TrOP D’attente tue L’attente et ReDMan L’a aPPris à ses DéPends. À une éPOQue Où Le HiP HOP éVOLue sans cesse au MiLieu D’un MarcHé Du DisQue saturé, iL DeVient aLOrs PriMOrDiaL POur tOut artiste De saVOir cOntinueLLeMententretenir sOn Buzz aFin De rester DanLe cOuP, sinOn iLFinissent Par retOMBer Dans Des DiVisiOns inFérieures (inDé, MiXtaPes…), surtOut LOrsQu’On est Pas La PriOrité D’un LaBeL teQue DeF JaM.

C’est DésOrMais FinLe teMPs Où La siMPLe éVOcatiOn De La sOrtie iMMinentDu nOuVeL aLBuM D’un De nOs raPPeurs PréFérés suscitait un ViF enGOueMent, sitôtransFOrMé en cOnsécratiOn D’Or Ou De PLatine. Maintenant c’est une QuestiOn DePOPuLarité, et D’iMPOPuLarité… ReDMan est un MC tOujOurs autant aPPrécié, Mais DOnt La sOrtie MainteFOis rePOussée De RED GONE WILD a ternLeesPOirs DeFans. UnFâcHeuse situatiOn Qui L’a cOntraint De sOrtir une série De MiXtaPes (ILL At WiLL) aVant QuDeF JaM se raPPeLLe tarDiVeMent De cOMMerciaLiser sOn siXièMe aLBuM aPrès ces PrOLOnGatiOns à raLLOnGe. C’était teLLeMent inesPéré, Que ça Fait PLaisir MaLGré tOut. Reste à saVOir si ce DisQue a raisOn De nOtre Patience.

Chronique originale écrite en Avril 2007

Lire la suite Redman presents « Red Gone Wild: Theee Album » @@@@

Jaÿ-Z « Reasonable Doubt » @@@@@


C’est l’histoire d’un jeune dope dealer, Shawn Carter, qui a vu sa vie transformée par le rap. D’abord déniché par Clark Kent puis poulain de Big Jaz (connu aussi sous le pseudonyme de Jaz-O), celui-ci n’imaginait pas encore qu’au temps de ses premières rimes au début des années 90, avec sa coupe au carré et son flow mitraillette à la Fu-Schnikens, il deviendrait le King Of New York une décennie plus tard.

Rétrospective écrite en 2004 revue en 2016

Lire la suite Jaÿ-Z « Reasonable Doubt » @@@@@