Archives du mot-clé Brandy

August Greene (Common, Karriem Riggins, Robert Glasper) @@@½


C’est un trio qui, sur le papier, a de quoi faire rêver. Common, légendaire Chicago MC, l’extraordinaire batteur-producteur Karriem Riggins et le compositeur soul/jazz de renom Robert Glasper, ensemble pour former ce nouveau groupe baptisé August Greene et donner vie à ce projet commun portant leur nom. Sorti d’abord en exclusivité le 9 mars sur Amazon, voilà enfin cet album disponible sur les autres plateformes de streaming. Il était temps.

Lire la suite August Greene (Common, Karriem Riggins, Robert Glasper) @@@½

Ty Dolla $ign « Free TC » @@@@


Rae Sremmurd, Kid Ink, Demrick, Fashawn, Kendrick Lamar, Young Thug, Snoop Dogg, Gucci Mane, Dom Kennedy, Tyga, Future (avec ou sans Drake), migos, Warren G, Dr Dre, Dam-Funk, Travi$ Scott, Jay Rock, Fetty Wap, Casey Veggies, Bryson Tiller, The Game deux fois, Ras Kass avec Semi-Hendrix, Serial Killers, Jeezy… Ouais, l’année 2015 est Westcoast, et un peu trap, à l’image de ce premier album de Ty Dolla $ign.

Lire la suite Ty Dolla $ign « Free TC » @@@@

The Robert Glasper Experiment « Black Radio 2 » [Deluxe edition] @@@@


Au-delà de critiques très favorables, le premier volume Black Radio du Robert Glasper Experiment avait permis de redonner un gain d’intérêt à la Nusoul avec un projet rassemblant un éventail d’artistes liés de près ou de loin à ce mouvement musical, comme ce que faisait Roy Hargrove à l’époque avec RH Factor. Maintenant que le pianiste Robert Glasper possède le témoin bien en main, il aborde cette suite avec l’idée d’en faire plus, en regroupant un parterre de chanteurs – et rappeurs! – prestigieux. Encore plus si vous optez pour l’édition deluxe.

Lire la suite The Robert Glasper Experiment « Black Radio 2 » [Deluxe edition] @@@@

Brandy « Human » @@1/2


Brandy fait partie de ces artistes qui, peu importe le délai entre deux disques, peuvent revenir à n’importe quel moment sans se faire oublier du public. Sauf qu’un tragique événement extramusical a indirectement bouleversé sa carrière l’ été 2006 : elle a provoqué au volant de son gros 4×4 un accident sur le périph’ de Los Angeles provoquant un mort et quelques blessés. Personne n’est à l’abri d’un tel drame, ça peut arriver à tout le monde comme à une star de subir un tel traumatisme psychologique. Il paraît que c’est cette épisode noir de sa vie qui inspiré à Brandy Norwood l’écriture de ce nouvel album, sobrement intitulé Human, un album des plus ordinaires qui soit…

Lire la suite Brandy « Human » @@1/2

John Legend « Evolver » @@@@1/2


Je voulais m’inspirer du vidéoclip de « Green Light » pour lancer ma chronique d’Evolver, car elle illustrait parfaitement le coup de volant spontané de John Legend vers un nouveau cap artistique, vers plus de divertissement dans ses chansons comme il l’a lui-même cité, vers quelque chose de plus contemporain sans trop savoir où ça allait le mener. On l’attendait alors au tournant, le voilà qu’il reprend les devants avec une longueur d’avance, là où on ne l’attendait pas forcément.

John Legend est assis devant son piano, en train de jouer et chanter « Ordinary People » pour ses convives venus à sa soirée. Ils investissaient le spacieux salon de sa villa, siégeaient devant le bar ou sur la terrasse qui donnait sur le jardin. Il était là au milieu de tout ce beau monde, pour agrémenter l’ambiance, avec classe, en faisant partager son talent d’artiste, que ça plaise à ses invités qui eux manifestement, étaient absorbés dans leurs discussions futiles. Le blabla incessant des groupuscules de personnes dans la pièce commençait à l’agacer un peu plus chaque seconde, ça le gênait dans sa concentration. Se sentant comme ignoré par son propre entourage, John se mit à penser qu’il n’avait l’air que d’un vulgaire artiste de piano-bar juste là pour apporter une musique de fond, chez lui, à son propre domicile. Un comble de subir l’indifférence de ses amis, qui profitent de son hospitalité. Au fur et à mesure que le volume des bavardages augmente, le pianiste ne s’entend même plus chanter.

Puis il finit par craquer, arrête net sa partition et se lève brusquement de sa chaise. La coupe est pleine. Tous les gens se retournent vers le beau gosse métis, les visages surpris et embarrassés. Va-t-il les expulser hors de sa villa sous un élan de colère ? A la surprise générale, il commence à chanter le refrain de son nouveau single : « Give me the green light, just give me one night, I’m ready to right now, I’m ready to go right now »

Lire la suite John Legend « Evolver » @@@@1/2

Diddy « Press Play » @@@½


Diddy sans le P

Press Play,
 ça se passe de commentaire : c’est direct, pas besoin de mode d’emploi. Alors sans discuter, tu ouvres le boîtier bleuté (spéciale la cover), tu mets le CD dans le lecteur CD de ta chaîne Hi Fi, autoradio ou dans ton ordinateur et tu appuies sur le bouton ‘Lecture’. Voilà, tu ne discutes pas et pis tu écoutes, tu kiffes ou tu kiffes pas. Curieusement, P Diddy… pardon, Diddy, ne fait pas dans les concessions pour son 5e et dernier opus officiel (ça compte We Invented The Remix ?), qui initialement devait s’intituler PD5. Au dos de la pochette, on remarquera 19 titres, une foule de VIP et tout le gratin de la production actuelle (hormis Dr Dre et Scott Storch). Critiqué, adulé, détesté, martyrisé, politisé, série télévisée, empire Bad Boy divisé, le Diddy portrayé dans les médias n’est décidément pas le même que le Diddy qui met les deux mains à la poche lorsqu’il s’agit de faire un disque. Facile lorsqu’on est la plus grosse fortune du Hip Hop direz vous.

Chronique originale écrite le 15 Novembre 2006

Lire la suite Diddy « Press Play » @@@½

Kanye West « Late Registration » @@@@@


BULLETIN DE NOTES

Élève: rappeur/producteur Kanye West
Album: Late Registration
Producteurs: Kanye West, Jon Brion et The Carter Administration
Label: Roc A Fella/Def Jam
Date de sortie: 30 Août 2005

Lire la suite Kanye West « Late Registration » @@@@@

Brandy « Afrodisiac » @@@½


Aphrodisiaque : adj et n.m. Se dit d’une substance qui est censée, créer et stimuler le désir sexuel. (Cf Le Petit Larousse illustré). Exemple : le nouvel album de Brandy est un très bon Afrodisiac en soirée. Et pour créer d’autant plus la surprise, elle s’est délestée de son mentor Rodney Jerkins des DarkChild pour se tourner vers une autre pointure de la musique r&b : Timbaland. Le même qui a contribué à la carrière de Jodeci, Missy Elliott, Aaliyah, Ginuwine, 702 et j’en passe…

Chronique écrite été 2004 revue en Novembre 2016

Lire la suite Brandy « Afrodisiac » @@@½