50 Cent « The Big 10 » [mixtape] @@@@


Cette digitape fête l’anniversaire des dix ans de 50 Cent is the Future, la mixtape qui a permis au rappeur du Queens de faire beaucoup de bruit dans les rues de New-York au début des années 2000. La suite de l’histoire on la connaît : il est repéré par Dr Dre et Eminem qui signent conjointement le-rappeur-qui-a-survécu-à-9-balles-dans-le-corps sur Aftermath et Shady Records et le condamnent à un succès monstrueux. Il semble également important de rappeler que 50 est aussi à l’origine de l’explosion du marché parallèle de la mixtape aux Etats-Unis, et 50 Cent is the Future est un peu (beaucoup) à l’origine de ce big bang. Dix ans plus tard et une carrière musicale sur la pente déclinante, Curtis Jackson revient plus en forme que jamais avec non pas dix, mais onze nouveaux titres gratuits.

C’est qu’il est très revanchard le Fiddy quand il commence par « Body On It« . The Big 10 est très bonne mixtape. Pourtant rien n’a changé chez lui: du gun-talk, gangsta-rap, refrains chantonnés, des instrus street typés Eastcoast dans l’esprit G Unit… Des beats vraiment bons, choisis entre du Scoop Deville, Jahlil Beats, Illmind, une bombe de DJ Khalil (« Shooting Guns« ) et d’autres inconnus, souvent à base de sample de soul (« Waitin’ For Tonight« , »You Took My Heart« ) qui feront oublier son échec de Before I Self-Destruct qui n’a obtenu qu’une plaque en or. Ce qui fait la différence avec ce dernier album et autres mixtapes, c’est qu’il n’a pas cherché à en faire trop, il a simplement fait son job. Mis à part son fidèle partenaire Tony Yayo (qui reprend du gallon sur « Nah Nah Nah« ), 50 Cent met en avant ses nouvelles signatures Kidd Kidd, plutôt doué le petit, et la rappeuse Paris sur « Queens« , pas mal du tout. Mais c’est bien 50 qui impressionne le plus, pas seulement par le choix des beats (très amusant d’ailleurs ce sample de « That’s The Way I Like It » sur « I Just Wanna« ), mais pour ses performances, ses variations de flow (notamment sur « Off & On« ), cette rime de Notorious BIG qu’il reprend sur « Stop Cryin’« …, bref, on le remercie pour ce retour aux sources.

50 Cent a franchement les crocs, prêt à récupérer tout ce qu’il lui appartient et à prouver de quoi il est encore capable. Et dire qu’il y a quelques mois encore, je le disais quasi fini… Je suis presque content de m’être trompé sur son compte.

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. blogthehiphop dit :

    Ouais, un très bon retour de 50Cent. Un projet qui fait assez plaisir en espérant qu’il garde cette constante pour son nouvel album s’il arrive à le sortir…

    Par contre, la rappeuse Queens je la trouve vraiment mauvaise pour le coup. Il aurait pu s’abstenir de la faire poser.

    J'aime

  2. Jibs dit :

    bel article.

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.