Soulja Boy Tell’Em « iSouljaboytellem » @1/2


D’après vous, quel fut le plus gros flop de 2008 ? (Ceux qui ont lu ma rétrospective sur Streetblogger.fr le savent). Fat Joe ? non. Nelly, le G Unit ? non plus mais pas loin. Je fais tomber le suspens tout de suite : iSouljaboytellem de Soulja Boy avec 45 565 copies vendues.

[Temps de réflexion]

Haha, quel démarrage pourri ! Bien fait p’tit con ! (bah oui, tout le monde le pense d’façon…).

Bon un peu de respect tout de même car je l’ai interviewé mais… mince quoi, j’ai quand même envie d’être cynique. Il est monté tellement haut, il a eu une heure de gloire mondiale tellement intense consolidées par des chiffres records qui se comptent en millions, que le voir se rétamer comme une vieille crotte avec 45 000 disques vendus… comment ça la fout maaaaaaaaaaal. C’est risible, « lolesque » pour parler djeunz. Soulja Boy, champion du monde des one-hit-wonders, toutes catégories confondues !

On doit attribuer cet giga-échec commercial en partie à cause de ses propos tendancieux qui ont pincé la corde sensible des afro-américains, lorsqu’il a cité consciemment : « big shoot out à tous les maîtres d’esclaves, […] sans eux je ne serai pas ici avec tout ce bling-bling. » Faute de montrer ses connaissances en histoire, la teneur de cette déclaration l’a fait passer pour un imbécile ignorant en à peine deux secondes, le temps de réaliser.

Mais laissons cet incident regrettable au placard ainsi que son beef ridicule avec Ice-T (dans le rôle du redresseur de tort), je dois admettre qu’il y a eu quelques progrès entre son « Crank Dat » et iSouljaboytellem : de zigoto danseur découvert sur YouTube, il a atteint le niveau 0 de jeune premier. 

Retour à la réalité : c’est déjà loin le Superman par ci et le Robocop par là qui a fait danser l’Amérique entière (et pas seulement) et le phénomène s’est dissipé comme un feu d’artifice éteint trop vite. Ce n’est pas cette tentative ratée de relancer le truc avec « Bird Walk » qui va arranger les choses, au contraire. Le niveau frôle le ras de pâquerettes. Pourtant, le premier son « I’m Bout The Stax » produit par Drumma Boy marque clairement une différence avec Souljaboytellem.com au niveau du style. La production de l’album n’est pas laissée qu’entre les mains de Soulja Boy et ses instrus toujours aussi simplistes (une rythmique préprogrammée de synthétiseur c’est presque mieux), Mr Collipark, Drumma Boy donc, Polow Da Don (responsable d’un futur single nommé « Yamaha Mama » avec Sean ‘bouboule’ Kingston) et des inconnus qui le resteront portent leur contribution sur cet ex-prodige. Pour un peu, on écouterait un album de Crunk ou Snap Music des plus stéréotypés.

Les tracks auraient pu être efficaces (« Kiss Me Thru The Phone », « Go Head », « Hey You There » ou l’égotrip dans le vent « Soulja Boy Tell’Em ») si les refrains répétitifs ne le ferait pas passer pour un idiot. Un détail cependant attire immédiatement notre attention : la voix et le flow de Soulja Boy. On dirait que depuis sa majorité, sa voix a comme mué plus franchement et il se met enfin à rapper comme un rappeur sudiste basique. Ça s’appelle l’évolution artistique. Vu son level très médiocre (néant sur le plan du lyricisme), il aurait été compliqué de faire intervenir T.I., Luda ou Jeezy pour apporter un soupçon de crédit (surtout qu’ils pourraient plomber le leur en retour comme ce fut le cas du peu qu’il restait de Bow Wow avec « Marco Polo »), c’est pour ça que seuls Gucci Mane et Shawty Lo (sur « Gucci Bandana ») sont venus lui apporter assistance sans trop risquer de passer pour des nuls à côté du gamin. Quoique Yo Gotti, c’est chaud…  

Le plus ridicule sur iSouljaboytellem, c’est que son auteur a développé cette paranoïa typique des gens qui ont connu prématurément la fame, il a l’impression qu’on le copie un peu partout où il va. Soulja Boy a oublié qu’il avait des fans, qu’il en profite tant qu’il en a. Car tout le monde ne se souviendra bientôt de lui qu’il a été ce gamin exposé sur le Net avec un clip amateur et une danse appelée Soulja Dance (du nom de son créateur) qui a fait le tour du monde. L’album (si on peut appeler ça un album) s’achève avec la blague « I Pray » destiné à tous ses haters en singeant T.I., car Dieu sait qu’ils sont plus nombreux que le pic de groupies qu’il a eu. 

Autant son premier disque était un gros délire pas sérieux qui a rencontré un succès aussi incompréhensible que virulent, iSouljaboytellem est album rap sudiste pour ado parfaitement édulcoré. KRS-One lui a ouvert les bras en lui disant « bienvenue dans le Hip-Hop », voilà l’accueil qu’il mérite une fois avoir mis le pied dedans. 

8 réflexions sur “ Soulja Boy Tell’Em « iSouljaboytellem » @1/2 ”

  1. vous f’rez mieux de vous occuper de votre devenir,parce que lui à ce que je saches il a ses TUNE à lui pété la cervelle et n’en à rien à foutre de tous ce que vous pensez ou pas.même sil n’en a vendu que 3 copies de son album,il à juste qu’à s’assoir et jouir de ses innombrables GARMOSS,sa BLACK CARD «  »AMERICAN EXPRESS » » s’il vous plait,sa ligne de clothes et autres,jusqu’à la fin de sa vie.
    FOUTEZ LUI LA PAIX HHHHAAAAAATTTTTTEEEEEEERRRRRRRRZZZZZZZ!!!!

    J'aime

  2. Hahahahaha c’est clair les lunettes inutiles quoi ! Je ne vais pas cracher dans la soupe je l’ai faite la danse et j’assume sur le coup c’est marrant mais c’est clair que j’irai pas acheter son album on voit que c’est une blague déjà « Kiss Me Thru The Phone » il y a un couplet ou il n’y a pas de parole (il répète sans arrêt « Na Na Na Na Na ») j’imagine même pas le reste de l’album…

    J'aime

  3. Moi perso j’fais pas le hater contre lui, il a su exploiter des millions de débiles et c’est surtout ça le problème, c’est pas lui, mais tous ceux qui faisaient sa danse etc, c’est ça le plus grave…

    Maintenant… il est riche donc qu’il arrête de faire comme si il savait rapper, faudrait qu’il se reconvertisse dans ses sapes à la con par exemple.

    J'aime

  4. C’est vrai qu’a ce niveau la je te tire mon chapeau moi perso a partir de la 3ème track le CD passerait par la fenetre lol
    N’empeche ce salaud avec peu d’idée est devenu une star internationale !!!

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s