Musiq Soulchild « Onmyradio » @@@@


Sans même avoir écouté ce cinquième de Musiq Soulchild, on sait par avance qu’il s’agit d’un grand album de NuSoul/R&B et qu’on ne risque pas du tout d’être déçu de sa qualité. Pourtant les fans que nous sommes avions failli lui jeter des tomates pourries lorsqu’on a entendu pour la première fois « Radio », scandalisés par cette fâcheuse tendance à se calquer sur les sons down south. Mais ce morceau ‘crunk’n b’ (un genre hybride créé par Lil Jon avec le gigatube « Yeah » de Usher et que l’on croyait disparu pas longtemps après « Goodies » de Ciara) n’est pas du tout représentatif du contenu de Onmyradio, un titre qui signifie que Musiq s’est fait plaisir en créant sa playlist idéale, entre élégants slow-jams et musique urbaine d’hier et aujourd’hui.

 

« Backagain » commence par un moment de nostalgie. Outre l’annonce du retour annoncé de Musiq dans les bacs, cette chanson nous transporte au début des années 90 avec ses rythmes de New Jack. Certains n’étaient même pas nés quand ce genre dérivé du r&b inventé par Teddy Riley faisait des ravages, notre chanteur refait leur éducation. On plonge ensuite dans du néorétro avec le Motownien « Until », qui subjugue grâce à son sample de Marvin Gaye que l’on entend en arrière-plan. Toujours désireux de prouver sa créativité, Musiq Soulchild n’hésite pas à sortir des sentiers battus et pose un pied soit dans la pop avec « Moneyright », soit dans le reggae en la compagnie de Damian Marley sur « Iwannabe » ou – attention les oreilles – la crunk music avec son single « Radio », placé en toute fin d’album pour éviter de casser l’ambiance.

Plus sérieusement, Musiq Soulchild s’est beaucoup émancipé ces derniers temps et de nombreux down-tempos soulful tels que « Deserveumore », « Special », « Someone » (avec James Poyser aux claviers) et « Loveofmylife » prouvent bien que leur auteur a gagné en maturité. Si ses ballades sont toujours aussi efficaces que celles de Juslisen, on regrette un peu que Musiq ne renouvelle que trop peu son propre style et ses thèmes devenus prévisibles, bien que ses interprétation paraissent plus maîtrisées qu’auparavant. Ceci étant, il ne manque pas d’idées, comme les textes qu’il a écrit pour « Dear John », récit d’une lettre d’une femme à son conjoint pour lui dire qu’elle le quitte. Il est également impossible de rester indifférent à l’écoute de « Sobeautiful », comme c’est la première fois que l’on entend ce chanteur monter dans les aigus pendant toute une chanson purement Soul. En parlant de soul music, le magnifique « Ifuleave » perpétue la grande tradition des immenses duos mixtes, avec une invitée prestigieuse en la personne de Mary J Blige. Cette chanson très forte en émotion évoque la fin d’une passion entre un homme et une femme qui n’ont plus d’autres choix que de se séparer malgré leurs sentiments.

 

A la fois audacieux et classique dans sa forme, cette nouvelle oeuvre de Musiq veut nous monter qu’il continue d’être un artiste Nusoul à part et que sa musique ne finit pas de s’ouvrir sous certains aspects. Onmyradio est indispensable à tous les amoureux de soul music et les amoureuses de Musiq Soulchild.


Une réflexion sur “ Musiq Soulchild « Onmyradio » @@@@ ”

  1. Une chronique que j’attendais avec grande impatience! Quand j’ai écouté « Radio » pour la 1er fois, je me suis dit qu’il allait faire un album juste pour le délire. Mais on c’est fait tous mettre à l’amende!!! Cette album ce laisse écouter tranquillement, il n’y a aucune track à jeter et sa voix reste toujours aussi unique! Je me languis déjà le prochain!!!

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s