Jean Grae « Jeanius » produced by 9th Wonder @@@@


Il arrive des matins où l’on se réveille avec une chanson dans la tête et qui ne cesse de se répéter mentalement toute la matinée tellement il est impossible de s’en défaire. Si c’est une chanson qu’on aime, c’est bien, ça peut donner la pêche. Mais quand il s’agit d’une chanson entêtante qu’on ne supporte pas, d’avance, bon courage. En l’occurrence, ce samedi matin, je m’étais réveillé relativement tôt (8 heures) et je ne sais pas comment l’air de « Rayon de soleil » de William Baldé est venu se ficher en mode ‘repeat’ dans ma boîte crânienne. Essayer de focaliser mon attention sur autre chose pour éviter de penser à ses paroles un brin baladeuses (« ma main sur ton petit cul, tu trouveras le chemin ») fut un exercice qui me demanda beaucoup d’efforts de concentration. Je priais de ne pas tomber sur son clip à la télé dans la journée pour que ça me reprenne encore, c’est infernal je vous jure.

jeanius-covMais la providence était de mon côté ce jour-là. Un colis en provenance d’Amazon m’attendait gentiment sur la table, avec à l’intérieur l’album de Jean Grae que j’ai commandé pour 8 euros seulement en import (sans les deux euros de frais de port). Une affaire pour un disque que j’ai attendu patiemment depuis deux semaines. Non, pas depuis deux semaines en réalité,…depuis trois ans : Jeanius est le fameux album de la rappeuse entièrement produit par 9th Wonder qui fut bootlegué en 2005 sur Internet avant de disparaître de la toile. Pour une fois que je n’avais pas à courir chercher après des chimères ! Merci Blacksmith, le label de Talib Kweli d’avoir enfin édité cet album ! Mieux vaut tard que jamais. Bon maintenant, quelle est ma cover parmi les quatre pochettes disponibles (puisque je n’ai pas pu la choisir préablement) ? Suspens…

Arg. Aucune d’entre elles. Ma bouche de coin laissait deviner ma mine embarrassée. La pochette que j’avais entre les mains est presque aussi obscurément monochrome que celle du Black Album de Jay-Z. C’est très sobre, il y a juste marqué l’intitulé de l’album (idem que le titre de l’article) écrit blanc sur noir (Cf. image ci-dessous à gauche). Enfin, c’est juste un détail insignifiant, ce qui compte, c’est ce qu’il y a l’intérieur. Mais je vérifie d’abord le livret dépliant… Ah, les voilà les quatre pochettes en question ! Elles y sont toutes dedans, et en pliant bien le livret comme il faut, on peut choisir laquelle mettre sur le devant. Pratique ! Bon, à mes oreilleettes et mon clavier, maintenant…

Apparemment, il s’agit bien de l’album bootlegué il y a trois ans, en meilleure qualité audio. Tous les morceaux originaux ont changé d’intitulé, sauf « Don’t Rush Me ». Triste mésaventure pour cette représentante d’une espèce en voie de disparition, celle des ‘real femcee’, autrement dit des vraies rappeuses qui ne salopent pas leur image, comme ces pétasses plus fortiches de la langue pour lécher des bites que pour aligner des syllabes sans vendre leur cul. Parmi le lot de female MC écartées de la circulation (Queen Latifah, Lady of Rage, Rah Digga, Eve…) pour être restée trop intégres, Jean Grae fait figure de survivante. Pourtant Jeanius n’a failli jamais voir le jour sous un format physique, il aurait été dégueulasse pour une artiste que sa discographie se ne résume qu’à un disque entièrement autoproduit (Attack of the Attacking Things) et un album officiel, This Week, paru en 2004 chez Babygrande. Talib Kweli, son voisin du quartier de Brooklyn qui venait de lancer son entreprise Blacksmith, la prends sous son aile pour l’aider à relancer sa carrière.

L’album est, comme il est indiqué, produit dans son intégralité par 9th Wonder, où plutôt par la clique de la Justus League si je me fie au tracklisting, puisque DJ Khrysis produit la track #8 et « American Pimp » feat Median, sur lequel il use d’orgues et des guitares bluesy, ce qui confère un semblant de vibe sudiste. Question con : est-ce que 9th Wonder a renouvelé son style ? Vraiment trop bête comme question. Je vous le répète encore une fois, l’album a été enregistré dans les environs de 2005, à l’époque de Minstrel Show pour situer. Répondre à cette interrogation n’aurait alors aucun sens. Tout ce que je peux dire, c’est que ses beats sont toujours d’actualité, grâce à des superbes samples fort bien employés, comme sur « The Time Is Now » feat Phonte, « This World » et « Think About It » (qui utilise un échantillon identique à « Je lâche la meute » d’IAM en 93…).

Jean Grae quant à elle fait ce qu’elle sait faire de mieux : rapper avec une férocité qui s’apparenterait à de la virilité si elle était de sexe masculin. Elle a énormément de mordant comme sur son couplet de « 2-32’s », « My Story », « Think About It », balançant des rimes imprimant une réalité réaliste qui est la sienne. La tigresse sait aussi montrer patte de velours, elle dévoile son single « Love Thirst » sa facette très sexy, un aspect de sa personnalité qu’on ne lui soupçonnait guère à force de se prendre souvent pour un garçon manqué alors que sa féminité en ferait craquer plus d’un. En tout cas elle en allume plus d’un sur la piste 13 « Smashmouth » (produite par Fatin), Jean met à l’amende les autres featurings K Hill, Edgar Allen Floe et Joe Scudda.

Pour comparer Jeanius avec ce qui est comparable contextuellement parlant, mettons Chemistry de Buckshot et Murray’s Revenge de Murs pour leur point commun qu’est leur réalisation par 9th, cet LP de Jean Grae leur tient la mesure ou même les surclasse sur quelques points. Elle dispose de meilleurs beats qu’un Buckshot qui commence à se faire vieux et possède un flow bien plus agressif que Murs, qui face à elle passe pour un gentil garçon. Alors au diable la misogynie dans le rap s’il vous plaît ! Puis de toute façon, peu de filles lui arrivent à la cheville. Plus hip-hop qu’elle actuellement, tu meurs. C’est pour ces raisons-là que ça m’a foutu les boules de lire sur HipHopDX qu’elle souhaitait mettre un terme à sa vocation de MC. Je t’en supplie Jean, ne t’arrête surtout pas en si bon chemin !!!

Et merde, William Baldé passe à la télé, snif, je suis maudit.

8 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Mycelf dit :

    Yep « The Evil Jeanius » !

    J'aime

  2. Sagittarius dit :

    Ah non par contre j’ai entendu parler d’un album Jean Grae + Blue Sky Black Death si j’me suis pas trompé !

    J'aime

  3. Mycelf dit :

    Hey ! Pour info tu as vu que Blacksmith avait sorti (en édition limitée + 3 bonus dont une vidéeo) la version PE de Jeanius ! Mmmm quelque chose me dit que je vais me commander cette version…
    C ya !

    J'aime

  4. Sagittarius dit :

    Je pense que tu peux la trouver en cherchant bien sur le net. En ce qui concerne la version bootleg, elle n’a pas été masterisée, d’où la différence de sons.

    J'aime

  5. Mycelf dit :

    Ou meme une photocopie (bon je sais ça fait crevard, mais qu’importe j’assume !!) :-D
    Quand je l’ai écouté, j’ai eu la surprise d’entendre que certains sons avaient été modifiés !! Pourquoi ? Pour remettre au goût du jour ? Histoire de dire qu’il a été dépoussiéré ?
    Par exemple (je ne sais pas si tu as eu la possibilité d’écouter la 1ère version) le beat semble plus aigu et plus rapide. Autrement au niveau des lyrics rien n’a changé… Ah oui il y a une piste en plus. C ya !

    J'aime

  6. Sagittarius dit :

    Je n’ai pas de scanner à portée de main, tout ce que je peux dire, c’est que le back est hyper sobre, en noir surtout avec l’écriture en blanc !

    J'aime

  7. Mycelf dit :

    Bonjour Sagittarius,

    Puisque tu as eu la chance de te procurer ce très bon l’album et que j’ai eu la chance de le télécharger depuis… bien longtemps, je voulais te remercier pour cette bonne chronique et pour toutes les autres aussi ! C’est un très bon repère que de te lire. Petite question, par hasard est t-il possible que tu me scannes la cover back de cette album avec tout quoi ;-) (tu sais les languettes gauche et droite avec le titre de l’artiste et l’album). Pour être franc je ne pense pas l’acheter car je préfère légèrement la version initiale (prods et beats légèrement, très légèrement différent)… Si c’est possible, j’attends ta réponse sur ma boite mail. C ya !

    J'aime

  8. plb dit :

    C’est vrai que cet album est une véritable tuerie meme si les meilleures tracks sont produits par Khrysis #8 et American Pimp perso je le prèfere a un Murray Revenge ou meme un « The Listening »

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.