J-Ro « Rare Earth B-Boy Funk vol.2 » @@@1/2


 

Le vendredi soir, après une grosse semaine de taf, je vais me boire quelques verres avec mes ‘drinkin partners’ au bar le « Westcoast », dont le tavernier n’est autre que l’ex-Alkaholick non-anonyme J-Ro, tout juste installé en Europe depuis sa signature chez Border Blaster. Une enseigne faite en graffiti et un décor intérieur typiquement urbain, coloré et californien nous ensoleille à chaque fois que nous mettons le pied en ce lieu. À la carte, cocktails funkys made in L.A., soft-drinks en tout genre… Etant de fidèles habitués de cet abreuvoir, nous avons pu goûter la vingtaine de boissons que compose ce Likwit crû qu’est Rare Earth B-Boy Funk, avec une dose de deux volumes d’alcool s’il vous plaît. Et ouais, on n’est pas des petites natures ici ! 

Les premières fois que l’on est venu dans cet endroit réservé aux connaisseurs et ouvert aux amateurs de musique de la côte ouest, on se prenait des mètres de sons laid-back à la « The Funk Is Back » feat Steele (des Smif-N-Wessun) et « Akser », cul sec ! Ça se buvait comme du petit lait mais vite on s’est enchaîné des morceaux hydroholiques, comme « It’s So Hard », et des alcools forts (« Cali Thang », « It Don’t Stop » feat Method Man). Tu avais l’impression d’entendre les caisses dans le crâne, et quand J-Ro rappe ses barres derrière son bar, les filles se mettent à danser sur les tables ! Un style à l’éthyle reconnaissable entre mille, même avec quelques grammes dans le sang. D’ailleurs, voici la suggestion du patron : le « James Bomb », comme son nom l’indique, est un son à base de TNT (Tequila, citron vert et Tonic pour les assoifés), le côté caribéen qui va avec. Et pour finir la soirée bourré, J-Ro paie sa tournée avec Keith Murray sur le nouvel alcool-hymne « What You Sippin’ On », sur une rythmique ‘trap music’ bien nerveuse. Pogo garanti !

Dans le bad, on peut se passer le superbe « You Call That Love ? » feat Chords pour faire passer le coup de blues. Tiens pour te parler d’autre chose de plus cool avec une brève de comptoir, tu sais que c’est Snoop Dogg qui a produit « All Hang Out », sous son alias Niggaracci ? Étonnant non cet instru bigrement funky ? Allez on s’en repaie un coup pour la peine ! Avec ce Rare Earth B-Boy Funk Vol.2, J-Ro a réussi sa reconversion en solo en nous alimentant de beaucoup de cocktails californiens à consommer sans modération, et qui ne fichent pas la gueule de bois le lendemain. Pour ma part, je suis client !

 

(chronique écrite pour rap2K.com le 8 Octobre 2007)

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.