Will.I.Am « Songs About Girls » @@@@


Pour le tout public, Will.I.Am est le leader des Black Eyed Peas, le groupe de rap qui a éclaté au grand jour en 2003 avec Elephunk puis avec Monkey Business, et maintenant producteur de l’album de la chanteuse Fergie. Mais ces personnes-là ignorent souvent que les ‘pois sauteurs’ comptaient déjà deux albums à leur actif dans leur discographie, qui datent de ‘l’époque d’avant Fergie’ comme disent les hip-hopeurs : les vivement recommandés Bridging the Gap et Behind the Front. Pour les amateurs de rap, Will.I.Am est le producteur/rappeur hip-hop idéal, capable de faire le grand écart entre les BEP, Busta Rhymes, Nas et The Game en passant par Kelis, Macy Gray, Sergio Mendes et bientôt Michael Jackson. Mais il faut être connaisseur pour savoir que cet artiste polyvalent a sorti préalablement trois albums chez la prestigieuse maison BBE Records (dont Lost Change son premier solo). Et qu’avant de débuter sa carrière, Will.i.am était un clasheur et un danseur hors pair repéré par… Eazy-E. Son Curriculum Vitae force le respect. 

Alors, à tous ceux qui ont cru un moment que Songs About Girls était le premier disque de Will.i.am, ils ont tout faux. Par contre, il s’agit bien de son premier album à sortir en major sur son label A&M Records. Sans grands échos médiatiques si ce n’est celui du bouche-à-oreille ou d’une présence suffisante dans les bacs. Mais pourquoi ne pas sortir un album à cette période, après tout 2007 est une année de producteurs. La thématique de ce disque est centrée uniquement sur les relations avec les femmes, l’avant, le pendant et l’après, avec un dénouement au fil des chansons qui crée une sorte d’histoire, voici le concept. On râle souvent que les rappeurs se cantonnent trop dans ce type de morceaux mais le faire tout le long d’un album, seul Andre 3000 avait réussi cet exploit haut la main avec son classique The Love Below. Mais la comparaison ne s’arrête pas là, puisque Will.I.Am joue dans un registre transgenre hip-pop electro-funk et chante sur la plupart des quinze titres (plus un bonus). Voilà qui est intéressant !

 

 

L’album commence mal avec « Over ». Mais pas dans le sens où il déplaît immédiatement, au contraire, c’est même surprenant à la première écoute, juste que la trame débute par une rupture qui débouche logiquement sur « Heartbreaker ». Avec Will.i.am, il fallait plus ou moins s’attendre à ce genre de mélange les styles de musique, sans complexe, avec fraîcheur et une touche de romantisme parfois burlesque (comme ce « Fantastic » qui sample un remix de « I Want You Back » des Jackson 5, fallait trouver l’astuce !). Le premier single « I Got It From My Mama » explique la part d’hérédité sur la beauté féminine qui se transmet de mère en fille, une généralité dont les généticiens auront matière à discuter dans leurs recherches. Vu la classe de l’artiste, ses chansons sont loin d’être faites pour aller à la pêche au thon, mais plutôt les parties de séductions d’élégantes demoiselles grâce à des tubes radios en puissance tels que « Get Your Money », «One More Chance », « Fly Girl » « Make It Funky »… En soirée ou en boîte de nuit, Will.i.am a trouvé l’amour et la formule parfaite pour injecter du soft punk/electro sur le terrible « Donque Song », invitant Snoop Dogg dans la loge VIP, transitant ensuite sur « Impatient » qui part dans un délire disco-funk à la Jamiroquai.

Dans le contexte écologique actuel et la lutte pour la protection de l’environnement, Will.i.am tient à rappeler qu’il est aussi un artiste engagé à sa manière, et il le prouve sur « S.O.S. ». Une chanson au message fort sans être moraliste qui ne fait pas l’écart par rapport au thème des ‘chansons pour les filles’ dans la mesure où elle concerne Dame Nature, notre Mère la Terre. Et oui ! Tout est ficelé bout par bout, graduellement, avec des hauts et des bas (« Invisible »), pour en arriver à ce morceau universel qui met le point final de l’opus véritablement solo de ce bonhomme qui a voulu montrer qu’il savait tout faire.

 

 

Songs About Girls est une boîte à musique moderne, une bande-son de comédie romantique aux productions impeccables (avec l’aide de Polow Da Dan et Fernando Garibay), où tout le monde y trouvera son lot de consolation et ses affinités musicales. Musicalement génial, versatile et travaillé sans pour autant crier au génie, cette oeuvre ne fait que confirmer le talent de Will.I.Am.

 

(chronique écrite le 25 Octobre 2007 sur Rap2K.com)

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s