Archives du mot-clé Vinny Idol

Styles P « Phantom and The Ghost » @@½


styles-p Phantom ghost

Troisième ou quatrième galette d’affilée que Styles P nous sert comme ça, une douzaine de titres produits en majorité par des no-names, sans trop se soucier du rendu final. On pouvait faire le parallèle entre Phantom and the Ghost et le disque d’or The Gangster and the Gentleman.

Lire la suite Styles P « Phantom and The Ghost » @@½

Wu Block @@@@


Wu-Block est ce projet cross-over annoncé depuis deux ans, réunissant les personnalités du Wu-Tang, super-groupe mythique depuis 1993 et véritable institution rap qu’on ne présente plus, et un autre collectif venant du Yonkers, les D-Block, qui ne sont autres que The Lox, trio de rappeurs découvert par Puff Daddy en 97 et qui a connu des fortunes diverses avec les Ruff Ryders dans les années 2000. Tous ensemble, ils créent l’événement cet Automne avec un opus rap new-yorkais street et hardcore.

Lire la suite sur Now Playing →

Styles P « The World’s most Hardest MC project » @@½


En faisant carrière avec les Lox d’abord avec l’écurie Bad Boy à la fin des années 90 puis la concession des Ruff Ryders, Styles P a toujours vécu dans l’ombre de Jadakiss avant de s’affirmer avec son album a Gangster and a Gentleman en 2002. La discographie qui a succédé ne fut jamais à la hauteur de ses capacités, à trop chercher le fragile équilibre entre mainstream et underground. Sa réputation, il l’a bâtie au fil des années en affirmant surtout sa présence en featuring, autant que Jada et Sheek Louch réunis. Dix ans après ses débuts en solo, Styles se lance dans un projet bouillant, celui du World’s Hardest MC.

Lire la suite Styles P « The World’s most Hardest MC project » @@½

Styles P & DJ Green Lantern « The Green Ghost Project » @@@½


DJ Green Lantern aka The Evil Genius x Styles P aka The Ghost = The Green Ghost Project. Sur le papier, cette association à la 9th Wonder & Buckshot s’annonce bouillante. Ajoutez à cela des productions, en plus de celles de Green Lantern, de Scram Jones, Vinny Idol, Buckwhild, Alchemist et Statik Selektah, et vous avez entre les oreilles un produit new-yorkais hautement inflammable. Encore plus street et toujours fidèle à son block du Yonkers (D), le MC des Lox revient à la place qui lui a toujours convenu, et de ce fait, il suit le chemin inverse des rappeurs qui aspirent à aller de l’underground vers le mainstream. Ce street-album officiel sera-t-il son meilleur album ?

Lire la suite Styles P & DJ Green Lantern « The Green Ghost Project » @@@½

D-BLock presents POOBS « Prepare For Glory » @@


Un de perdu, dix de retrouvés. Depuis l’évincement de Jae-Hood au sein des D-Block, mécontent d’être la 5e roue du carosse, plein de nouvelles têtes ont fait leur apparition : les rappeurs Travs, A.P., T.Y., Bucky, Bully, Don D et Large Amount. 7 au total, en additionnant les trois Lox on  obtient bien dix gars, un bon nombre pour un collectif.

L’individu qui nous est présenté dans le titre, POOBS, est en charge de la production de cette compilation Prepare For Glory (Babygrande), assisté par Vinny Idol qui a déjà fait ses preuves sur les solos de Sheek Louch. Non, ce n’est pas un album officiel des D-Block, dommage. Juste une opportunité pour nous de faire le point sur la situation actuelle des mecs du Yonkers.

Lire la suite D-BLock presents POOBS « Prepare For Glory » @@

AZ « A*W*O*L » @@@@


Fausse alerte l’été 2004 : ‘Final Call’ de AZ ne sortira pas. Les raisons ? Deux hypothèses à cela : la première, ce sont les critiques assez vives de la presse hip hop, qualifiant, ce disque de cross-over et décevant. À titre informatif, le magasine XXL l’avait marqué d’un ‘M’ pour ‘medium’ ; la deuxième : des actes de pirateries qui ont eu pour conséquence de retrouver cet album sur Internet quelques semaines avant sa sortie. Donc on efface l’ardoise et on recommence.

Mais tout n’est pas perdu sur ‘A*W*O*L’ sur la treizième plage bonus, vous trouverez les trois meilleurs extraits de ‘Final Call’, c’est-à-dire « Live Wire » sur une production de Buckwild, le très bon « Magic Hour » avec CL Smooth et le franc parlé « The Truth ».

Note : comme d’autres rappeurs avant lui (Slim Thug, Talib Kweli), son album a fini bootlegué sur le net ce qui n’était pas courant à l’époque. AZ a dû tout réenregistrer, quitte à refaire un nouveau disque. Pour resituer un peu le contexte morose, AZ était aussi en froid avec Nas en 2005.

Lire la suite AZ « A*W*O*L » @@@@