Archives du mot-clé Skepta

Drake « More Life – A playlist by October firm » @@@@


Une chronique de Drake est toujours un très bon prétexte pour donner mon avis ultra-subjectif à son sujet. Vous le savez, dire du mal sur cette ancienne vedette du petit écran devenue rappeur popstar dont le succès et la gloire dépassent l’entendement si on se fie à ses records de streaming. Trop doux et fruité pour moi, trop de la flotte, je n’aime pas trop trop les boissons comme le Capri Sun.

Néanmoins sur le plan artistique, Drake a un truc, faut l’admettre, il a toujours LE truc pour rendre les gens accros à sa musique et ce projet -attendu cela va de soi vu comment il a fait poireauter son monde- a l’air de fort bien fonctionner. D’ailleurs moi-même je commence à douter au moment d’appuyer sur ‘play’, après avoir procrastiné des jours. Est-ce que je… euh ai peur d’apprécier More Life? Vais-je pouvoir tenir bon jusqu’au bout des 22 pistes? Ce n’est pas impossible. Croyez-vous qu’à la fin ça va changer mon avis sur Drake de manière positive, ne serait-ce qu’un millième de poil? Sûrement pas, je continue de lutter contre la fraude sous n’importe quelle forme.

Lire la suite Drake « More Life – A playlist by October firm » @@@@

A$AP Mob: « Cozy Tapes vol.1 Friends- » @@@@


Bon sang je me rappelle encore de ces dernières heures du mois d’aout 2012 que j’ai passé à écouter en boucle la mixtape Lords Never Worry du A$AP Mob. Qu’est-ce que j’en étais accro, c’est dingue quand j’y repense car la première tape du rookie A$AP Rocky Live.Love.ASAP m’avait fait ni chaud ni froid. Bizarrement j’en avais pas écrit de chronique alors que j’avais surkiffé sa race.

Lire la suite A$AP Mob: « Cozy Tapes vol.1 Friends- » @@@@

Skepta « Konnichiwa » @@@½


C’est le rappeur-producteur anglais dont on n’arrête pas de parler dans l’Hexagone depuis des mois. Suivant une montée en puissance exponentielle depuis deux ans avec le succès de ses singles, dont « That’s not Me » et le fameux « Shutdown » (chacun écoulés à plus d’un million d’exemplaires au Royaume de Sa Majesté), Skepta est devenu un nom qui s’exporte en Europe et également de l’autre côté de Atlantique puisqu’il s’est produit avec Kanye West aux Brit Awards 2015, sans parler de ce mystérieux rapprochement de Drake avec sa structure Boy Better Know. Avec ce très anticipé quatrième album Konnichiwa, Skepta est-il le nouvel ambassadeur du grime?

Lire la suite sur SURLmag →