Archives du mot-clé Lisa « Left Eye » Lopez

TLC (eponyme) [Deluxe] @@@


Ce genre de retour annoncé de longue date et qui finit un beau jour par devenir concret. Après une série de best-of/greatest hits/compilations pendant quinze ans, ce projet final voit enfin le jour, non sans les donateurs de leur opération Kickstarter (c’est comme une cagnotte Leetchi sauf qu’il faut atteindre une somme à 6 chiffres). Voici l’album final éponyme du trio culte r&b féminin d’Atlanta, ou plutôt duo bien que T-Boz et Chilli aient conservé le ‘L’ de TLC en la mémoire de Left-Eye.

Lire la suite TLC (eponyme) [Deluxe] @@@

2Pac « Until The End of Time » @@@@


La mort de 2Pac a longtemps été une grande énigme. Il y a de quoi rester subjugué : après un premier double album posthume ‘R U Still Down ? (Remember Me)‘ et ‘Still I Rise’ avec son posse les Outlawz, le mythe se perpétue avec ce second double-disque au titre énigmatique : ‘Until The End Of Time‘. Imaginez déjà le nombre d’heures passées en studio avant son décès! C’est évident que celà tient du record, et apparemment les fonds de tiroirs ou d’archives sont toujours florissants. Les fanatiques du saint homme sont aux anges, mais qu’en pense l’auditeur averti?

Rétrospective écrite en 2004

Lire la suite 2Pac « Until The End of Time » @@@@

Will Smith « Big Willie Style » @@@½


Fin des années 80, début 90, Willard Smith aka The Fresh Prince et son acolyte DJ Jazzy Jeff avaient mis sur la carte Hip Hop la ville de Philadelphie avec un rap soft et festif et des tubes comme « Boom Shake The Room » et « Parents Just Don’t Understand« . Il décida ensuite de mettre sa carrière de rappeur entre parenthèse pour être la vedette de la sitcom culte le Prince de Bel Air, un trampoline pour démarrer sa carrière cinématographique. Le succès du film Men In Black et son single du même nom ont permis de faire la promotion de son tout premier album solo modestement intitulé ‘Big Willie Style‘.

Lire la suite Will Smith « Big Willie Style » @@@½

Lil Kim « Hard Core » @@@@@


Jusqu’à la moitié des années 90, les rappeuses formaient une toute petite minorité. Pour ne citer que les plus connues : MC Lyte, Queen Latifah, Lady Of Rage,… Respectées dans le milieu Hip Hop, elles furent vite rabaissées par l’arrivée du gangsta rap et ses propos machistes à outrance. L’image de la femme n’était plus vraiment ce qu’elle était. C’est à ce moment là que fait surface Kimberly Jones, plus connue sous le pseudonyme de Lil Kim pour envoyer son talon pointu dans les valseuses du rap masculin en entrant mettre le bordel dans la garçonnière.

Lire la suite Lil Kim « Hard Core » @@@@@