Archives du mot-clé Kirko Bangz

Bun B « Trill O.G. : The Epilogue » @@@@


bun-b-trill-og-the-epilogue

Bernard Freeman alias Bun B représente pas loin de 25 ans de carrière avec le duo légendaire des Underground Kings de Houston, qu’il perpétue encore fièrement aujourd’hui même après la disparition soudaine de Pimp C. Bun B a connu en parallèle une honorable carrière solo avec une pléthore (centaine?) de featurings et une trill-ogie qui a démarré en 2005 avec un Trill mainstream, un II Trill détonant trois ans après qui a fait suite au décès de son comparse et un troisième volet en demie-teinte sorti en 2010. Pour parachever sa discographie avec un brin d’éclat, le rappeur nous livre un épilogue généreux.

Lire la suite Bun B « Trill O.G. : The Epilogue » @@@@

Joe Budden « No Love Lost » @@½


Avec une carrière reboostée par la signature du super-groupe Slaughterhouse (dont il fait partie) chez Shady Records, Joe Budden avait toutes les cartes en main pour renouer avec le succès qui l’avait lâchement plaqué après le disque d’or de son premier album éponyme chez Def Jam en 2003. Bien que No Love Lost, son troisième album (plus ou moins…), soit édité sur la grosse structure indé E1 (ex-Koch Records), le MC du New Jersey a tout de même pu compter sur des gros featurings et des producteurs à la mode pour se mettre à la page. Il livre ici son album le plus accessible, mais en contrepartie le plus médiocre de sa carrière.

Lire la suite Joe Budden « No Love Lost » @@½

Meek Mill « Dreams & Nightmares » @@@


Si Meek Mill a démarré 2e du Billboard US avec Dreams & Nightmares, ça n’a rien d’un hasard. Repéré par T.I., qui le signa un temps sur Grand Hustle (souvenir de son interview dans Rap Mag spécial Philadelphie), le rappeur originaire de la Côte Est est débauché par Rick Ross en 2011 pour rejoindre la consession Maybach Music Group. Il sort deux mixtapes Dreamchasers qui ont bien buzzé, participe activement aux volumes de Self Made, bénéficie naturellement de la puissance et de l’influence de son label, de l’appui des 150 kg de Rozay pour lui faire sa promotion, et il est crédible dans la rue, il a fait un peu de prison dans sa jeunesse (pour port d’arme). Et le talent dans tout ça?

Lire la suite Meek Mill « Dreams & Nightmares » @@@

DJ Drama « Quality Street Music » @@@


La pensée qui me vient inévitablement en tête pour un ventre comme moi en lisant « quality street » est cette boîte de friandises au chocolat, caramel, ganaches… Désolé c’est plus fort que moi mais pas si hors sujet si on prend la chose métaphoriquement. Alors on va tester les friandises de la quatrième boîte Quality Street Music de DJ Drama.

Lire la suite DJ Drama « Quality Street Music » @@@

DJ Khaled « Kiss the Ring » @@½


Prenez un banc gros poissons du rap game, plein de rappeurs du Sud, deux-trois figures emblématiques voire légendaires du mouvement hip-hop sans oublier les dernières sensations qui vont écrire l’avenir du rap, plus ou deux chanteurs de reggae/ragga, combinez-les par pertinence, proposez-leur des instrus principalement sudistes, une douzaine environ, servis les producteurs à la mode, ajoutez une dose d’autotune, des gimmicks insupportables de DJ Khaled, et tadaaaaaaam, vous aurez un album de DJ Khaled. On ne change pas une formule qui marche, Kiss the Ring ne fera pas exception.

Lire la suite DJ Khaled « Kiss the Ring » @@½