Archives du mot-clé Da Beatminerz

Torae « Off the Record » [EP] @@@@


En enregistrant For The Record, Torae a du écarter de grosses pièces pour la sélection finale de l’album. Il a ressorti pous nous six chutes (plus deux précédents morceaux modifiés), produites par les mêmes personnes qui ont participé à l’élaboration dudit album, à savoir 9th Wonder, Khrysis, Marco Polo, les Beatminerz, Eric G… Ce packaging Off The Record est tentant, très tentant.

Lire la suite Torae « Off the Record » [EP] @@@@

Apathy « Honkey Kong! » @@@@


A tous ceux qui préfèrent la philosophie hip-hop Eastcoast, Honkey Kong d’Apathy est votre album de la rentrée 2011. Ce troisième album de la « langue d’Alien » s’annonce dangereux, non seulement parce qu’Apathy le demi-Dieu à lui seul enterre la moitié des MCs vivants mais parce qu’il s’est entouré de poids lourds armés jusqu’aux dents : Vinnie Paz, Xzibit, Celph Titled, Action Bronson, Steele des Smif-N-Wessun et le contingent entier de l’Army of Pharaohs. Et je ne parle pas des producteurs…

Lire la suite Apathy « Honkey Kong! » @@@@

Vinnie Paz « Season of the Assassin » @@@@


Un des leaders de l’underground de Philly livre son premier album solo après quinze ans de carrière souterraine. Il est le MC impérial des Jedi Mind Tricks, au sein desquels il a écrit ses lettres de noblesse, et général de l’Army of Pharaohs, on le surnomme Louis Doggs, Vin Laden ou encore the Pazmanian Devil : Vinnie Paz, 31 ans. Mieux vaut tard que jamais comme on dit, l’occasion se présentait alors qu’il vient d’ouvrir son label Enemy Soil afin de pouvoir régner sans partage dans le milieu indie hip-hop en s’affrichissant de Babygrande Records. Avec un album très personnel et typique, Season of the Assassin va souffler un vent sec et glacial en toutes saisons.

Lire la suite Vinnie Paz « Season of the Assassin » @@@@

KRS-One « Back to the L.A.B. (Lyrical Ass Beatin’) » @@@½


On ne vous présente plus le gardien du temple Hip-Hop qu’est KRS-One. Ce MC est une légende et une mémoire vivante de la culture Hip-Hop.

Connaître le rap depuis 2005, 2006… n’est pas une excuse. C’est comme être un néophyte en r&b et ne rien savoir sur Marvin Gaye et ses classiques. Je n’irai pas à dire que pour s’imprégner d’un genre musical, il faut faire un « devoir de mémoire » mais c’est tout comme. N’est pas un crack en rap celui qui n’en connaît pas son histoire et ses origines, sans quoi notre culture personnelle est comme un arbre sans ses racines.

Cette bête de MC est quadragénaire ? Et alors ? Kris est comme vieux boxeur, un ancien poids lourd. Les rings mondiaux ont laissé place à des petites salles remplies de connaisseurs et d’experts, il a un peu perdu en vitesse mais pas son souffle, sa puissance ni sa technique. Il kicke comme un crève-la-dalle sur les cinq instrus de « Back to the L.A.B. » pour botter les fesse des minots qui se la jouent « faites la place aux jeunes ».

Lire la suite KRS-One « Back to the L.A.B. (Lyrical Ass Beatin’) » @@@½

General Steele of Smif N Wessun presents « Welcome To Bucktown » @@@@


Duck Down Records est le label underground indépendant le plus actif du moment. Depuis l’été 2005 où ils ont lancé leur campagne « triple threat » avec coup sur coup les albums de Tek & Steele, Sean Price et 9th Wonder & Buckshot, la caserne du Boot Camp Clik co-dirigée par Dru Ha et Buckshot n’a cessé de lancer divers projets.
Au départ, il s’agissait de sortir des projos solos ou en groupes des membres qui composent le Boot Camp et leur assurer la viabilité de leur carrière. Puis au fur et à mesure que les défenses et la réputation du label se sont solidifiées par des recettes croissantes et des tournées partout dans le monde, de nouveaux artistes sont venus grossir leurs rangs, attirés par la discipline et l’efficacité de leur team (comme les Kidz In The Hall, DJ Revolution ou encore B-Real des Cypress Hill). Comme le chantait Bashung, la petite entreprise ne connait pas la crise, même pendant la crise pourrait-on rajouter pour la circonstance.
Fort de cette santé incroyable, Duck Down Records a entrepris des chantiers importants, comme l’album en commun de Torae et Marco Polo (la tuerie Double Barrel, à venir prochainement), celui très attendu de Buckshot & KRS-One, l’ambitieux projet Random Axe (Sean Price, Black Milk et Guilty Simpson), un futur album des Smif N Wessun produit par Pete Rock…
Parallèlement, quelques vétérans participent à l’extension du label, c’est le cas de Steele des Smif N Wessun, qui vient de fonder son propre label Bucktown USA, raffilié à Duck Down Records. Et pour démarrer les affaires, il sort en tant que Général une première compilation Welcome to Bucktown, sorte de semi-album du Boot Camp et associés.

Lire la suite General Steele of Smif N Wessun presents « Welcome To Bucktown » @@@@

Tek &amp Steele « Smif-N-Wessun: Reloaded » @@@½


Voilà enfin la dernière chronique de la série d’albums qu’a lancé Duck Down Music ces derniers temps. Après Buckshot et Sean Price, c’est au tour du duo de Brooklyn Smif N Wessun, membres du collectif Boot Camp Clik, renommé alors en Cocoa Brovaz (suite a un différend judiciaire avec la célèbre marque de pistolet) sous lequel ils ont enregistrés leur second opus ‘The Rude Awakening’. Désormais appelés Tek N Steele, ils nous dévoilent leur troisième album, ‘Reloaded’, qui succède au classique ‘Dah Shinin’ sorti en 1995. L’enjeu était donc de taille. En effet, voici la 3e sortie estampillée Duck Down dont la série a commencé cet été avec ‘Chemistry’ et ‘Monkey Barz’ comme tu l’as dit Bobby. Les Tek & Steele reviennent à point nommé finir la série avant d’enchaîner sur le prochain disque du Boot Camp prévu pour d’ici quelques semaines. Les productions de ‘Reloaded’ sont signées Da Beatminerz et Khrysis pour ne citer qu’eux, avec au programme quinze balles perforantes.

Note : une chronique qu’on avait écrite moitié-moitié avec Bobby (mes remarques sont en italique). Mais la note de l’album est celle que j’aurai mise personnellement.

Lire la suite Tek &amp Steele « Smif-N-Wessun: Reloaded » @@@½