Archives du mot-clé blu album

Blu & Nottz « Gods In The Spirit, Titans In The Flesh » @@@@


Pas une vraie nouveauté néanmoins une sortie qui vaut son pesant d’or. Comme on peut le deviner en lisant le titre Gods In The Spirit, Titans In The Flesh, cet album qui sort chez Coalmine Records est l’association des deux très lourds EPs de Blu & Nottz parus respectivement en 2013 et 2016. C’est sans doute psychologique mais en format LP, l’addition semble plus lourde encore.

Lire la suite Blu & Nottz « Gods In The Spirit, Titans In The Flesh » @@@@

Union Analogtronics x Blu « Cheetah in the City » @@@@½


Cela faisait des mois, bien avant le vidéoclip de « L.A. Counting« , que nous étions dans la confidence à propos d’un album collaboratif entre le duo de producteurs parisiens Union Analogtronics et Blu, MC indépendant très respecté en provenance de Los Angeles. Sans plus d’information jusqu’alors, il n’y avait que notre imagination qui nous chuchotait la promesse d’un résultat à la hauteur. Et il l’est.

Lire la suite Union Analogtronics x Blu « Cheetah in the City » @@@@½

Blu & Nottz « Titans in the Flesh » [EP] @@@@


Trois ans après Gods in the Spirit, Blu & Nottz s’offrent un second EP, Titans in the Flesh. En voilà qui ont de la suite dans les idées et qui voient les choses en grand, et en gros son. Nom de Zeus!

Lire la suite Blu & Nottz « Titans in the Flesh » [EP] @@@@

MED Blu Madlib « Bad Neighbor » @@@½


Bad Neighbor est le prolongement logique du maxi Burgundy Whip EP paru au début d’année 2013 et qui connectait les MCs californiens M.E.D. & blu par dessus des productions du savant fou Madlib. Avec treize morceaux supplémentaires et plein de surprises parmi la liste d’invités, ce ménage-à-trois va peut-être nous étonner.

Lire la suite MED Blu Madlib « Bad Neighbor » @@@½

Blu « Good to be home » @@@½


blu-good-to-be-home

Cela faisait un bail que Blu n’avait pas sorti un projet solo, si on se base sur les premiers leaks de NoYork. C’est pourquoi le MC de couleur a mis les bouchées double avec Good to be Home (Nature Sounds). Vous avez bien lu : double ration de raps, de samples et de featurings.

Lire la suite Blu « Good to be home » @@@½

Blu & Exile « Give me my flowers while I can still smell them » @@@@½


Un titre à rallonge digne d’un film d’auteur français et de la nature morte pour illustrer cette covert art arty , de prime abord, cet album tel qu’il est présenté n’a pas pour vocation de châtouiller nos stimulis visuels, mais alors trop pas du tout. Les initiés buggeront sur les noms de Blu & Exile, le petit prodige indie hip-hop californien et le producteur moitié d’Emanon, qui signent ensemble leur second album en commun, succédant ainsi au rare Below the Heaven paru en 2007. Les spécialistes peuvent foncer, il n’y a pas de faux-départ. (Pour l’anecdote, l’album a été diffusé Décembre 2011 sur Bandcamp alors qu’il n’était pas mixé et donc fut subitement retiré du service d’écoute en ligne, d’où cette phrase, voilà pour cette longue parenthèse).

Lire la suite Blu & Exile « Give me my flowers while I can still smell them » @@@@½

Blu « NoYork! » @@@@


NoYork! devait être le premier album de Blu en major chez Warner. Le destin de cet album fut court-circuité par des fuites volontaires sur le Net avant d’être disponible en digital depuis la mi-Décembre, et pas chez Warner. Cette sortie plus ou moins officielle est l’occasion de revenir sur cet album rap peu commun de Blu, pour ne pas dire expérimental.

Lire la suite Blu « NoYork! » @@@@

Blu « Open » @@@½


Considéré comme le troisième album de Blu,  » Open  » ressemble plus en réalité à une compilation laissant divers inconnus ou méconnus, hommes ou femmes, kicker des rimes sur des instrumentaux produits par Blu lui-même, sous l’alias GodLeeBarnes. Plus précisément, ce projet part d’un principe convivial semblable un ‘open bar’ (jeu de mot), où chacun peut venir s’exprimer à tour de rôle, seul ou à deux, pendant deux-trois minutes sur un même beat jazzy dont seul Blu a le secret. A quand une date pour sa sortie en major NoYork?

Blu & Mainframe « Johnson & Jonson » @@@@1/2


Blu, Blu, Blu… le pseudo d’un MC californien qui revient fréquemment dans les colonnes de la presse hip-hop underground aux Etats-Unis depuis le succès critique de Below The Heavens avec Exile (du groupe Emanon). Sa présence est d’autant plus remarquée que ce rookie est très prolifique, rien qu’en 2008 il a sorti deux projets de collaboration, C.R.A.C. et Johnson & Jonson avec Mainframe. Une notoriété croissante qui lui a valu d’être dans la top-list des MCs préférés de HipHopDX avec une critique dithyrambique pour son dernier projet et de partager quelques semaines après la couverture du numéro du mois de Novembre du célèbre magasine XXL pour leur éditorial spécial sur les espoirs de l’année 2009.

Et on parle de lui en France quasi nulle part, en dehors de quelques sites spécialisés (comme Streetblogger au sujet de la couv’ XXL justement) ou de forums de connaisseurs. C’est bien plus tard lorsque j’ai lu l’article sur les HipHopDX Awards 2008 que j’ai pu écouter Johnson&Jonson et ça m’a donné l’occasion (relativement tardive) de me pencher sur ce petit bijou de Hip Hop et plus particulièrement sur ce nouveau spécimen qu’est Blu. Revue d’un album qui mérite effectivement sa place dans les meilleurs sorties de l’an dernier. 

Lire la suite Blu & Mainframe « Johnson & Jonson » @@@@1/2