The Perceptionists (Mr Lif & Akrobatik) « Resolution » @@@@


En plus de découvrir et lancer de nouveaux talentueux rappeurs, Mello Music Group propose à d’anciens soldats d’apporter un second souffle dans leur carrière. Cela a été le cas pour Ras Kass, Pete Rock, OC… Dans le cas présent, ils proposent avec Resolution de reformer The Perceptionists, groupe bostonite formé d’Akrobatik et Mr Lif, douze après après Black Dialogue paru chez Def Jux.

Une ‘reformation’ qui aurait pu ne jamais se refaire. D’abord parce qu’elle est incomplète, il manque Fakts One. Et la seconde raison est qu’Akrobatik a bien failli nous claquer entre les mains en 2011 suite à une violente attaque cardiaque qui a nécessité une opération à coeur ouvert. Pendant qu’il se remettait de son opération, Mr Lif a relancé sa carrière grâce à Mello Music Group en 2015 en sortant deux opus, Don’t Look Down et The Life & Death of Scenery avec le génial L’Orange. Ce nouvel album des Perceptionists est une seconde chance, et c’est rien de le dire. Et tous deux l’ont saisie à bras le corps.

Le titre de cet album a été réfléchi. Cet album n’est pas ‘Revolution’, il n’a pas pour but de lâcher une parole révolutionnaire mais est-il moins ambitieux? Resolution n’est pas utopique, il n’incite pas à tout renverser avec la récompense d’un monde meilleur. Akro et Mr Lif conservent un pragmatisme certain et une pointe piquante de pessimisme, chacun donne les clefs pour pointer les vrais problèmes là tout de suite et trouver des solutions pour tourner le négatif en positif, afin de moins marcher sur la tête et voir une éclaircie percer dans le ciel assombri (« Out of Control« , « Free at Last« ). Ils ne s’appellent pas The Perceptionists pour rien. Il n’y a pas de promesses, des erreurs peuvent être faites, c’est la vie, mais leur message est que les problèmes peuvent se résoudre petit à petit. Puis, les deux amis MCs sont encore là, ils ont encore l’opportunité de vivre de leur art, ils ont conscience d’avoir l’opportunité de s’exprimer sans censure, de dénoncer la dureté de la vie d’une personne afro-américaine moyenne à tous les niveaux et que l’erreur est humaine d’une manière générale.

Pas une révolution non plus sur le plan purement musical, mais sur ce point-là l’album est plus ambitieux qu’on aurait pu le croire. Akrobatik et Mr Lif s’intéressent de près à ce que que kiffent les jeunes et n’hésitent pas à orienter les prods vers des beats plus actuels (« Dirty Drumz« , le bassy « Hose Down » avec Syne). Les Perceptionists profitent de cette ouverture pour faire du second degré et des critiques parfois mordantes comme sur « Lemme Find Out » qui fait mal avec ses notes de piano horrifiques. La complémentarité des rappeurs fait plaisir à entendre, ils ne jouent pas les vétérans donneurs de leçons qui préfèrent rester camper dans ce bon vieux rap boom-bap, bien que de jolis restes subsistent comme le refrain scratché de « Let’s Battle« , et quand le tempo monte comme sur « Grab Hold« , ils se permettent une petite démonstration de flow sans forcer. Franchement, Resolution est un très bon album, et ça c’est une très bonne nouvelle.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s