Archives du mot-clé Xtreme

Raekwon « The Wild » @@@


Personne n’a oublié F.I.L.A. de Raekwon, non pas parce que c’était un gros album, mais a contrario une grosse déception. Quand on en soulevait les couches de superficialité, il ne restait hélas pas grand chose à se mettre sous la dent. Que faut-il attendre de The Wild? Un indice dans la note.

Lire la suite Raekwon « The Wild » @@@

Raekwon « Shaolin vs Wu-Tang » @@@@


Le concept de cet album a germé dans la tête de Raekwon juste avant la sorti de 8 Diagrams du Wu-Tang Clan : produire un album estampillé Wu-Tang SANS RZA, à qui on lui reprochait de trop asseoir son contrôle sur la troupe de guerriers de Staten Island. Par ce crime de lèse-majesté, Raekwon est par conséquent devenu le chef de la rébellion Shaolin en se soulevant contre l’Abbé du Clan.

Depuis cet affront, la réputation de Rae ne s’est que consolidée ces dernières années par ses multiples sollicitations dans le rap game (jusqu’à figurer sur le remix de Justin hum Bieber…) et son nouveau classique Only Built 4 Cuban Linx 2. Le moment était propice pour lancer son attaque avec Shaolin vs Wu-Tang.

Lire la suite sur Streetblogger.fr

Ghostface Killah presents Ghostdini « The Wizard of Poetry in Emerald City » @@@@


Hey yo, what up son ? Alors qu’on vient tout juste de quitter Tony Starks en featuring sur Only Built 4 Cuban Linx 2, on retrouve Ghostface sous son autre blase de Ghostdeini sur son nouvel LP chez Def Jam, Wizard of Poetry in Emerald City (le titre en version longue). En version courte, ça donne Wizard of Poetry, un album conceptuel qui se veut tendancieusement r&b soulful. Le long de sa carrière, Ghost a bien souvent relaté ses relations avec la gente féminine en les traitant comme il se doit. De là à leur consacrer douze tracks, cette galanterie paraît toute naturelle.

Lire la suite Ghostface Killah presents Ghostdini « The Wizard of Poetry in Emerald City » @@@@

Ghostface Killah « FishScale » @@@@½


Dur de ne pas rester impatient et impassible face à certaines nouvelles sorties. Tout le monde était visiblement pressé d’écouter le ‘FishScale’ (Def Jam/ Barclay) de Ghostface, son premier album produit sous l’ère Shawn Carter alias Jay-Z. Le buzz a été conséquent effectivement, et les facteurs qui y ont contribué étaient nombreux: le street-album ‘Put It On The Line’ de Ghostface Killah & Trife Da God, l’annonce d’une collaboration future sur disque avec MF Doom, l’énorme street-single « Be Easy » (produit par Pete Rock) et son refrain accrocheur, … Mais avant toutes choses, l’envie d’écouter un brillant MC au talent indéniable de part ses performances et son charisme.

Chronique originale écrite le 22 Avril 2006

Lire la suite Ghostface Killah « FishScale » @@@@½