Archives du mot-clé Victoria Monet

Lupe Fiasco « DROGAS light » @@@


Bon sang de bonsoir… Mais quelle mouche a encore piqué Lupe Fiasco de vouloir arrêter le rap ? C’est ce qu’il avait annoncé, en Décembre dernier, après s’être pris le chou pour la quarante-douzième foi avec sa maison de disque Atlantic, accompagné d’un freestyle haineux aux relents antisémites à l’encontre des dirigeants de la compagnie. Sauf que là, ras-le-derche, il engage un avocat (juif) pour rompre son contrat et annule la trilogie d’albums qu’il avait programmé. Voilà, clap de fin, l’article s’arrête là, en terminant sur un jeu de mot sur son blase. He ben non, le 10 Février 2017 DROGAS Light a vu le jour, et une nouvelle fois, on ne sait plus sur quel pied danser.

Lire la suite de la chronique sur SURLmag.fr →

Machine Gun Kelly « General Admission » @@@


Passage de l’album ‘sophomore’ comme on dit Outre-Atlantique pour Machine Gun Kelly. Le rappeur de Cleveland signé chez Bad Boy Records revient trois ans après Lace Up avec General Admission. Stop ou encore?

Lire la suite Machine Gun Kelly « General Admission » @@@

T.I. « Paperwork » @@@


La saga continue pour T.I.. L’un des rappeurs les plus influents des régions Sud a mis son label Grand Hustle et sa carrière en jeu après la sortie de Trouble Man en 2012, en quittant sa maison de disque Atlantic. C’est finalement l’offre de la major Columbia, filiale de Sony, que T.I. a accepté, conseillé par un certain Pharrell Williams, lui-même en contrat solo chez cette maison. Entre Pharrell et lui, c’est une longue histoire: les Neptunes avaient aidé le jeune défricheur de la trap music à se faire un nom dans le Dirty South en produisant le morceau-titre de son premier album I’m Serious en 2001.

Lire la suite sur Now Playing Mag

NaS « Life is good » @@@@½


Lorsque Nas a explosé à la face du monde avec Illmatic, classique rap parmi les classiques, il rappait « Life’s a Bitch » avec son ami AZ. Pour son dixième album solo, c’est plutôt Life is Good, un titre qui n’a pas tant défrayé la chronique comme ce fut le cas précédemment avec Hip-Hop is Dead et Nigger (finalement devenu ‘sans-titre’) qui ont provoqué des débats houleux et passionnés. Mais ça, c’était avant qu’il ne dévoile la pochette de Life is Good (Def Jam), où sied Nas, très bien habillé, avec sur ses genoux, la robe de mariage verte de son ex-femme Kelis.

Lire la suite sur Now Playing →