Archives du mot-clé Tommy Brown

Ariana Grande « sweetener » @@@@


Avant sweetener, je ne connaissais absolument rien de la discographie d’Ariana Grande, je m’en fichais comme de ma première couche culotte. À mes yeux, elle incarnait le cliché de la popstar américaine bien sous tout rapport, et qui aimait bien les rappeurs. C’est par hasard sur Dark Sky Paradise de Big Sean, qu’elle fréquenta un temps, que je l’ai découverte en featuring, sur « Research« . Je fus très agréablement surpris, wow.

Puis une seconde fois surpris par la beauté de sa voix sur « My Favorite Part » de Mac Miller, avec qui elle a eu une sérieuse relation amoureuse et dont elle s’est séparée récemment. Mac Miller qui nous a subitement quitté le 7 Septembre dernier à l’âge de 26 ans seulement alors qu’il venait de sortir son plus bel album sur lequel évoquait son mal-être… C’est dur. Mais Ariana a connu dans sa jeune carrière une autre tragédie, une attaque terroriste à la sortie de son concert à Manchester en mai 2017, le genre d’événement ignoble dont on ne sort jamais indemne.

Lire la suite Ariana Grande « sweetener » @@@@

Big Sean & Jhene Aiko « TWENTY88 » @@@½


Voici un mariage rappeur/R&B chick qu’on n’a pas vu arriver, mariés en studio mais pas dans la vraie vie (Jhene Aiko s’est vue mettre récemment la bague au doigt par le producteur Dot Da Genius). Big Sean, de la team G.O.O.D. Music, et la chanteuse Jhene Aiko, de chez ARTium Recordings, ont été unis par les liens de Def Jam et de cet union est né Twenty88 du groupe éponyme. ’88’ pour leur année de naissance et ‘twenty’ pour euh, la vingtaine?

Lire la suite Big Sean & Jhene Aiko « TWENTY88 » @@@½

Machine Gun Kelly « General Admission » @@@


Passage de l’album ‘sophomore’ comme on dit Outre-Atlantique pour Machine Gun Kelly. Le rappeur de Cleveland signé chez Bad Boy Records revient trois ans après Lace Up avec General Admission. Stop ou encore?

Lire la suite Machine Gun Kelly « General Admission » @@@

G.O.O.D. Music « Cruel Summer » @@½


Tout le monde le sait, du moins tout le monde le saura maintenant, G.O.O.D. Music (G.O.O.D. pour ‘Gettin’ Out Our Dreams’) est le label de la diva superstar du rap Kanye West a/k/a Louis Vuitton Don, le mec qui invente toutes les semaines une nouvelle façon de se fringuer (avec un budget de 1000 euros minimum). Il fut fondé la même année que la sortie de son premier album The College Dropout, soit l’an de grâce 2004, et a permis l’émergence d’artistes comme Consequence, John Legend, Kid CuDi et Big Sean. Kanye y a également signé Common, le MC le plus emblématique de Chicago qui a longtemps collaboré avec son mentor No I.D., Mos Def et Pusha T, la moitié des Clipse.

Les années et les albums passent, l’idée d’une compilation fait son chemin, d’abord par des spéculations, des rumeurs, puis des informations au compte-goutte plus ou moins officielles, via la presse ou les artistes eux-mêmes participants à ce projet. Surprise lors du Festival de Cannes 2012, Kanye présente son court-métrage Cruel Summer, et dont il n’y a eu que de faibles échos. Ce film jamais diffusé auprès des petites gens que nous sommes est le point de départ du buzz autour de cette fameuse compilation, qui aura connu de nombreux reports et dont le mystère fut bien gardé jusqu’au bout. Ses singles promotionnels (« Mercy« , « New God Flow« , « Don’t Like remix« …) ont attisé notre curiosité, quelques infos comme l’implication du producteur prodige Hit-Boy et le fait que Kanye a finalisé l’album à Hawaï. Quel mystère insoutenable dites donc! Tout comme l’écoute et la large déception qui m’attendaient…

La déesse aux gros lolos qui orne la pochette a l’air de me dire que je vais me faire baiser. D’un certain point de vue, c’est le cas. Chronique cruelle de ce début d’Automne pourrait-on ainsi dire.

Lire la suite G.O.O.D. Music « Cruel Summer » @@½