Archives du mot-clé Street Symphony

Nipsey Hussle « Victory Lap » @@@@


Nipsey Hussle n’usurpe pas son nom, toute sa vie a été dédiée au  hustle et rien d’autre. Pendant plus d’une dizaine d’années dans le game, le Slauson Boy a bâti sa réputation et son entreprenariat grâce au marché des mixtapes, une campagne qui a démarré sérieusement à partir de The Marathon et dont ses sorties les plus fameuses, Crenshaw et Mailbox Money, se sont vendues à prix d’or pour les copies physiques, les bénéfices terminant sur le bilan comptable de sa structure (qui porte bien son nom également), All Money In No Money Out.

Élargissant ses finances, son audience et son influence projet après projet, cet acteur -et actuel conjoint de l’actrice Lauren London- devenu incontournable dans le paysage californien a obtenu ainsi le respect de nababs comme Jay-Z et Diddy. Mais par dessus tout, Nipsey avait depuis le début un plan en tête : tout était calculé pour l’enregistrement de Victory Lap. Maintes fois repoussé, ce premier album en major (avec un deal sur-mesure chez Atlantic) est l’ultime étape de carrière, une vraie récompense pour tout ce travail au long cours.

Lire la suite Nipsey Hussle « Victory Lap » @@@@

Dave East « P2 » @@@½


P2, pour Paranoia 2, est la suite de cet EP de Dave East publié par Mass Appeal à la rentrée 2017 et qui a connu un certain succès, plutôt qu’un succès certain. Ce projet est une réaction aux critiques qu’il a pu recevoir entre temps. Il sert aussi à maintenir le niveau d’attention du public et montre à quel point le rappeur de Harlem a faim. En revanche, un projet d’une quinzaine de titres et qui dure près d’une heure, ça ne répond en aucun cas à la définition d’un EP hein… ‘lol’ vertical.

Lire la suite Dave East « P2 » @@@½

Meek Mill « Wins & Losses » @@@


Il aura fallu que le rappeur le plus doux de la planète, Drake pour ne pas le nommer, balance le petit diss « Back To Back » pour que Meek Mill, destinataire de cette pichenette, montre enfin de quel bois il se chauffe vraiment. Blessé dans son égo comme un gamin qui vient se faire crever le pneu de son vélo, il a remonté son slip en mode « on touche pas à ma nana », parce qu’évidemment sa meuf de l’époque Nicki Minaj est au centre de l’histoire, il décide de renvoyer Drake dans les jupes de sa mère avec sa mixtape DC4.

La conclusion de cette affaire est que Nicki lui a dit bye bye et tant qu’à faire, Meek est allé envoyer son entourage soulever l’ex de son ex (Safaree). Ces événements derrière lui, c’est le moment de vérité avec Wins & Losses.

Lire la suite Meek Mill « Wins & Losses » @@@