Archives du mot-clé Ka

Roc Marciano « Rosebudd’s Revenge » @@@@


Il y a ceux qui écument les rangées de livres des rayons ‘polar’ à la recherche de récits criminels aux intrigues bien ficelées, et ceux qui cherchent cet équivalent dans les bacs des disquaires au rayon rap. Ça tombe bien, Roc Marciano vient de publier Rosebudd’s Revenge, son quatrième ouvrage aux éditions Fat Beats. Pardon, son quatrième album distribué chez Fat Beats.

Lire la suite Roc Marciano « Rosebudd’s Revenge » @@@@

Ka « Honor Killed the Samurai » @@@@


Découvert par GZA et Roc Marciano, Ka, cet ancien membre des Naturel Elements, n’est qu’un court pseudonyme que seuls quelques auditeurs très avertis connaissent. Il est tellement underground que ses sorties tiennent pratiquement de l’artisanat. Propre gérant de son label Iron Works et son propre producteur, Ka continue ses livraisons depuis Brownsville, sa quatrième ici avec Honor Killed the Samurai. Une discrétion qui n’a pas empêché son vécu d’éclater au grand jour dans le NY Post…

Lire la suite Ka « Honor Killed the Samurai » @@@@

Roc Marciano « Marci Beaucoup » @@@@


Roc-Marciano-Marci-Beaucoup

Pour son troisième album en quatre ans, et toujours produit par ses soins, Roc Marciano nous gratifie d’un Marci Beaucoup (french jeu de mot z’avez vu), un projet à la Roc Marcy & Friends, avec beaucoup de friends.

Lire la suite Roc Marciano « Marci Beaucoup » @@@@

Roc Marciano « Reloaded » @@@½


Marcberg de Roc Marciano est aujourd’hui considéré par une poignée de spécialistes comme un album classique. Ce statut a cristallisé la réputation de cet ex-associé du Flipmode Squad et membre de l’entité underground de The UN. Allait-il en rester là, à se pavaner en featuring avec ses potes Evidence, Alchemist et Oh No comme un baron ? Evidemment non, il est de retour pour réguler alors okay, il a Reloaded. Même flingue, différentes balles.

Lire la suite Roc Marciano « Reloaded » @@@½

GZA/Genius « Pro Tools » @@@@


Dans le cercle très fermé des lyricistes d’exception, GZA the Genius fait partie d’une élite de plus en plus écartée du commun du rap. Surtout que pendant 8 Diagrams, réunification tristement ratée du Wu-Tang, je lui avais principalement reproché d’avoir été trop discret par rapport au reste du groupe, dans lequel Ghostface, Method Man et Raekwon ont littéralement crevé les enceintes. Pro Tools (Liquid Swords Entertainment/ Babygrande) est le nom de son cinquième album solo, supervisé par Dreddy Krueger (fondateur du label Think Differently Music), et fait suite à Grandmasters, son face-à-face aux échecs avec DJ Muggs. Protools est aussi le nom du logiciel préféré des producteurs grâce à sa facilité d’utilisation. Or la signification est toute autre lorsqu’on fait référence à GZA. En décortiquant soigneusement ce nom ‘pro tools’ (‘outils [de] professionnels’ en français), cela évoque quelque chose d’artisanal, de très pointu, destiné à de véritables initiés, si possible des inconditionnels du Wu. Si vous avez pour habitude d’écouter un album de rap américain seulement pour les prods et le flow, vous n’êtes pas prêts pour l’excellence lyricale de GZA. 

Lire la suite GZA/Genius « Pro Tools » @@@@