Archives du mot-clé Freddie Gibbs studio album

Freddie Gibbs « You Only Live 2wice » @@@@


Personne n’aurait aimé être dans les baskets de Freddie Gibbs quand la police française l’a extradé dans une geôle autrichienne l’été 2016. Trois mois derrière les barreaux, à des milliers de kilomètres de chez lui, sa famille et ses amis, à attendre d’être jugé par abus sexuels pour finalement – et heureusement – être acquitté en Septembre. Ouf. Son retour était imminent. La pochette illustrant You Only Live 2wice, qui portraye le rappeur dans une réinterprétation moderne du tableau de résurrection du Christ (une parmi tant d’autres), c’est justement comme ça qu’on l’attendait, comme le messie. Le comble, cette chronique est écrite un lundi de Pâques.

Lire la suite Freddie Gibbs « You Only Live 2wice » @@@@

Freddie Gibbs « Shadow of a Doubt » @@@@


À chaque fois que Freddie Gibbs sort un album ou une mixtape, il faut se préparer à quelque chose de vachement sérieux, sérieux comme euh… une menace pour sa vie. Le rappeur de Gary vient de sortir sur sa propre structure ESGN son second album studio Shadow of a Doubt, sorte de guide de survie dans les ghettos que la police préfèrent ne pas approcher.

Lire la suite Freddie Gibbs « Shadow of a Doubt » @@@@

Freddie Gibbs & Madlib « Piñata » @@@@½


Sans doute l’album collaboratif le plus attendu de ces dernières années. Quand le rappeur le plus thug du moment rencontre le roi du sample, forcément, c’est extrêmement excitant.

Il y a eu un premier EP en 2011, l’excellent « Thuggin’ » qui a fait parler la poudre, la blanche comme celle des cartouches de canon sciés. On en a redemandé, alors l’année suivante on a eu droit à « Shame » (featuring BJ The Chicago Kid), un joli rail à sniffer sur le vinyle en rotation de « Wish You Were Mine » de The Manhattans.  On en a encore redemandé, et il y a eu « Deeper » l’an passé. Mars 2014, après une attente bien nourrie, Pinãta (Stones Throw) de Freddie Gibbs et Madlib est disponible chez les dealers légaux de disques digitaux et physiques. Près de 10 000 cocaïnomanes se sont rués dessus.

Lire la suite Freddie Gibbs & Madlib « Piñata » @@@@½

Freddie Gibbs « ESGN (Evil Seeds Grow Naturally) » @@@@


« Shoot out to Gangsta Gibbs he’s the next to blow », c’est bien la voix de Young Jeezy que l’on entend résonner dans l’intro, ou plutôt le témoignage de Lil’ Sody, Jeezy qui s’est séparé là de Freddie Gibbs en de mauvais termes au point que ce dernier ait carrément reçu des menaces de mort. Néanmoins dans ce contentieux, c’est bien le patron de CTE qui a perdu gros. La crédibilité et l’authenticité de Freddie Gibbs était telle qu’il en était devenu la vedette incontournable et son départ (qui a succédé à celui de Scrilla) a significativement affaibli l’influence du Snowman. Maintenant free agent, la sortie de ESGN est un joli double doigt d’honneur.

Lire la suite Freddie Gibbs « ESGN (Evil Seeds Grow Naturally) » @@@@