Archives du mot-clé Domo Genesis

Domo Genesis « Genesis » @@@½


Je me demandais si Hodgy Beats n’allait pas être le prochain membre des Odd Future à s’échapper solo mais, non  ce n’est pas le cas : c’est Domo Genesis qui se lance dans le grand bain. Et pour compléter la surprise, Genesis ne sonne pas du tout comme je pouvais l’imaginer, vraiment pas.

Lire la suite Domo Genesis « Genesis » @@@½

Statik Selektah « Lucky 7 » @@@@


Après être tombé sur le bon numéro à la roulette avec le très bon cru What Goes Around il y a moins d’un an, le producteur de Boston Statik Selektah retente sa chance en 2015 avec Lucky 7, parce qu’aussi son septième album-compilation et qu’il sort le 7/7. Chanceux d’en arriver à ce niveau d’influence dans le rap Eastcoast voire au-delà? En réalité, la part de chance est négligeable, seul le travail forcené a payé le concernant, ça fait des années qui bosse dur alors le voir placer des prods sur – au hasard – B4.Da.$$ de Joey Bada$$ en début d’année n’est pas tant perçu comme une consécration mais plutôt comme une confirmation de ses talents de beatmaker. Ce nouveau millésime sera-t-il aussi incontournable que son auteur?

Lire la suite Statik Selektah « Lucky 7 » @@@@

Thelonious Martin « Wünderkid » @@@½


Souvenez-vous de la dernière très bonne mixtape de Curren$y The Drive-in Theather, une des meilleures de 2014 à ce propos. Un des producteurs qui était crédité dessus et qui s’était illustré par ses prods down-tempo soulful était un dénommé Thelonious Martin. Le voici l’auteur de ce premier essai Wunderkid sur le label Home Team Music Group. Avis aux amoureux de beats construits autour de samples de soul et jazz, cette petite pétite est faite pour vous.

Lire la suite Thelonious Martin « Wünderkid » @@@½

Dilated Peoples « Directors of Photography » [deluxe edition] @@@@


Huit ans qu’un de nos groupes de rap favori n’avait pas publié d’album, cela commençait à faire sérieusement long. Depuis 2006 et leur dernier album en major 20/20, les membres des Dilated Peoples ont entamé des carrières en solo avec plus ou moins de succès, celle d’Evidence ayant connu un grand intérêt. EV aillant sorti plusieurs projets chez le label indie hip-hop Rhymesayers (son album Cats & Dogs et Lord Steppington avec Alchemist), il rameute ses deux vieux amis DJ Babu et Rakaa Iriscience pour un cinquième album synonyme de maturité.

Lire la suite Dilated Peoples « Directors of Photography » [deluxe edition] @@@@

Freddie Gibbs & Madlib « Piñata » @@@@½


Sans doute l’album collaboratif le plus attendu de ces dernières années. Quand le rappeur le plus thug du moment rencontre le roi du sample, forcément, c’est extrêmement excitant.

Il y a eu un premier EP en 2011, l’excellent « Thuggin’ » qui a fait parler la poudre, la blanche comme celle des cartouches de canon sciés. On en a redemandé, alors l’année suivante on a eu droit à « Shame » (featuring BJ The Chicago Kid), un joli rail à sniffer sur le vinyle en rotation de « Wish You Were Mine » de The Manhattans.  On en a encore redemandé, et il y a eu « Deeper » l’an passé. Mars 2014, après une attente bien nourrie, Pinãta (Stones Throw) de Freddie Gibbs et Madlib est disponible chez les dealers légaux de disques digitaux et physiques. Près de 10 000 cocaïnomanes se sont rués dessus.

Lire la suite Freddie Gibbs & Madlib « Piñata » @@@@½

Step Brothers « Lord Steppington » @@@@½


Le millésime rap 2014 commence fort, très fort, avec notre duo Step Brothers. Cela faisait des mois, que dis-je, quelques années que les vieux frères Alchemist et Evidence (Dilated People) devaient nous pondre un album collaboratif, depuis le temps qu’ils se côtoient !

Lire la suite Step Brothers « Lord Steppington » @@@@½

MellowHigh (éponyme) @@@


Odd Future [MellowHype (Hodgy Beats & Left Brain) + Domo Genesis] = MellowHigh. Les trois joyeux fouteurs de merde sont venus sortis jouer les trouble-fêtes le jour d’Halloween. Même pas peur.

Lire la suite MellowHigh (éponyme) @@@

Boldy James « My 1st Chemistry Set » @@@½


Le nom de Boldy James ne nous aurait pas attiré l’attention s’il n’était pas associé à celui d’Alchemist. Il faut être honnête. Preuve de l’influence grandissante de ce producteur capable de faire le grand écart latéral entre East et West ou parfois facial entre underground et mainstream. Le voilà qu’il lance ce fameux Boldy James, MC originaire de Detroit, en lui produisant de A à Z sa première panoplie de chimiste (My 1st Chemistry Set). Qu’est-ce que cet apprenti a-t-il de spécial?

Lire la suite Boldy James « My 1st Chemistry Set » @@@½

Earl Sweatshirt « Doris » @@@½


Le voilà le très attendu premier album en major du secret le mieux gardé du crew Odd Future, attendu depuis le moment où Tyler the Creator en plein buzz avec « Sandwitches » balançait des ‘Free Earl’ à tout-va. Mais où pouvait bien se trouver Thebe Kgositsile alias Earl Sweatshirt? Il était dans une sorte de maison de redressement pour enfants à problème sur les îles Samoa. Les fans les plus assidus d’Earl l’attendaient déjà depuis sa mixtape éponyme lancée sur les Internets en 2010 alors qu’il n’avait que 16 ans, bien avant que Tyler soit révélé avec Goblins.

Lire la suite Earl Sweatshirt « Doris » @@@½

Prodigy x Alchemist « The Albert Einstein LP » @@@@


Il y a des duos rappeur/producteur qui n’ont jamais existé en tant que groupe et dont on rêverait bien qu’il sortent ou ressortent un album. Le binôme des productifs Prodigy/Alchemist font partie associations idéales. Albert Einstein LP est l’aboutissement d’un long travail de collaboration (depuis Murda Muzik), qui a aussi donné le street-album Return of the Mac en 2007. L’alchimie plus complète entre les deux compères semble avoir porté ses fruits.

Lire la suite Prodigy x Alchemist « The Albert Einstein LP » @@@@

Tyler, The Creator « Wolf » @@@@


Après Bastard et Goblin, au tour de l’alter-ego Wolf du OFWGKTA de prendre possession du corps du jeune Tyler, The Creator. C’est fini, Tyler ne se prend plus pour ce paradoxe ambulant qui pensait être une licorne. La pochette ultra-kitsch en dit long sur le handicap mental du personnage. Bah alors qu’est-ce qu’on attend pour écouter ses nouvelles folles aventures?

Lire la suite Tyler, The Creator « Wolf » @@@@

Odd Future « OF Tape Vol.2 » @@@


Les revoilà déjà les vilains garnements des Odd Future Wolf Gang Kill Them All, ce n’est pas comme s’ils nous avaient manqué. Grâce à leur deal de distribution chez Sony, l’avalanche Odd Future ne fait que véritablement commencer. Cette OF Tape Vol.2 avec tout plein de nouveaux trucs n’en est qu’un léger aperçu.

Lire la suite sur Nowplaying »

MellowHype « BlackenedWhite » @@@½


BlackenedWhite de MellowHype n’est pas une vraie nouveauté. Aux vues de l’explosion planétaire des Odd Future dont ce duo (Hodgy Beats et Left Brain) est partie intégrante, cet album a été réédité chez Fat Possum Records. Avec quelques titres en moins certes, mais l’essentiel est là : trente minutes de son rap foutrement Wolf Gang, ni plus, ni moins.

Lire la suite MellowHype « BlackenedWhite » @@@½

Tyler, the Creator « Goblin » @@@@


Impossible de passer à côté du phénomène OFWGKTA. Leur folie anarchique s’est soudainement emparée du monde comme un virus hautement contagieux. Ou est-ce peut-être la folie d’un seul homme qui s’est emparée de nos esprits, celle de leur gourou, Tyler the Creator. Ce pur produit de la génération 90s (il cumule 20 ans d’existence sur Terre) complètement dingue dans sa tête a doublé tous les freshmen et autres newcomers avec deux morceaux diffusés sur le web (« Yonkers » et « Sandwitches ») et des performances télévisées comme scéniques d’anthologie. Tentative d’explications à l’origine de cette rébellion bordélique avec Goblin, le second album de Tyler, ou devrai-je dire « le disqu’il te faut absolument en ce moment pour être dans le coup ». Question de swag.

Lire la suite de cette entrée sur Now Playing »