Archives du mot-clé Bully

Sheek Louch « Donnie G: Don Gorilla » @@½


Critiqué pour sa politique artistique, Def Jam a tenté de se racheter une éthique hip-hop en repêchant des rappeurs qui ont trimé sur le marché de l’indépendant. Sheek Louch des D-Block a tiré le ticket gagnant de cette loterie et gagne un contrat avec le label new-yorkais après avoir sorti en 2009 Life on D-Block dans l’indifférence la plus totale. De là, est-ce que Sheek a/k/a Donnie G a/k/a Don Gorilla est parvenu à profiter de cette opportunité pour  essayer de revenir sur la voie du succès qu’il a connu à l’époque de Bad Boy et Ruff Ryders… La véritable interrogation est de savoir si ça valait vraiment la peine de signer chez Def Jam. Déjà rien qu’à voir la gueule de la pochette…

Lire la suite Sheek Louch « Donnie G: Don Gorilla » @@½

Meth●Ghost●Rae « Wu-Massacre » @@@½


Juste après la sortie de Only Built 4 Cuban Linx 2, Raekwon avait confirmé qu’un album en commun avec Method Man et Ghostface Killah était sur les rails. On en voit des tonnes chaque années des annonces sur des improbables collaborations qui n’en restent qu’au stade spéculatif (T-Wayne, Juelz Santana & Lil Wayne, CRS avec Pharrell, Kanye et Lupe Fiasco, etc…).

Toutefois, le Chef Raekwon n’a qu’une seule parole dont personne n’oserait mettre en doute. Il a promis un classique (comme un tas d’autres rappeurs qui ne savent plus quoi inventer pour vendre leurs disques), il en a sorti un pour de vrai, lui, alors s’il dit qu’il y aura un disque de Rae/Ghost/Meth, il y en aura un. C’est dit, c’est fait, c’est sorti ! Pas dans de bonnes conditions, puisque Wu-Massacre souffre d’une certaine ambiguité, sur le fond et sur la forme.

Lire la suite Meth●Ghost●Rae « Wu-Massacre » @@@½

D-BLock presents POOBS « Prepare For Glory » @@


Un de perdu, dix de retrouvés. Depuis l’évincement de Jae-Hood au sein des D-Block, mécontent d’être la 5e roue du carosse, plein de nouvelles têtes ont fait leur apparition : les rappeurs Travs, A.P., T.Y., Bucky, Bully, Don D et Large Amount. 7 au total, en additionnant les trois Lox on  obtient bien dix gars, un bon nombre pour un collectif.

L’individu qui nous est présenté dans le titre, POOBS, est en charge de la production de cette compilation Prepare For Glory (Babygrande), assisté par Vinny Idol qui a déjà fait ses preuves sur les solos de Sheek Louch. Non, ce n’est pas un album officiel des D-Block, dommage. Juste une opportunité pour nous de faire le point sur la situation actuelle des mecs du Yonkers.

Lire la suite D-BLock presents POOBS « Prepare For Glory » @@

Styles P « Super Gangster (Extraordinary Gentleman) » @@1/2


Le délai de sortie moult fois rallongé de Time Is Money (près d’un an après son annonce) n’a pas permis à cet album de chatouiller les six chiffres chez Nielsen-Soundscan, la maison de comptabilité de l’ogre Interscope. Voyez-là l’exemple type de la technique de licenciement du grand manitou Jimmy Iovine (l’équivalent américain de Pascal Nègre et Laurent Bouneau en une personne) et son conseiller artistique 50 Cent. Tant pis, comme son confrère Sheek Louch, il aborde une carrière en indépendant chez l’indépendant Koch Records avec à la clé un 3e album au titre vendeur, Super Gangster (Extraordinary Gentleman), évoquant une suite logique de son premier album nommé A Gangster and a Gentleman. Est-ce le cas du contenu ? Vous le saurez soit en l’écoutant, soit en lisant prudemment les lignes qui vont suivre.

Lire la suite Styles P « Super Gangster (Extraordinary Gentleman) » @@1/2