Young Thug « Slime Language » @@@


Cette grande perche de Young Thug nous a gratifié d’une sortie estivale, Slim Language, mais ce n’est pas toujours encore son premier album studio. Ni une mixtape d’ailleurs… Attendez… écoutons ça de plus près… Après trois écoutes d’une traite, ça se confirme, c’est plutôt une compilation. En faisant une petite recherche, je vois qu’elle est supervisée par London On Da Track et les sons en grande partie conçus par son prodo Wheezy.

Afin de développer son label YSL (pas pour Yves Saint Laurent mais Young Stoner Life Records), notre ATLien a décidé de faire croquer un peu ses amis et sa famille, puisque dans le staff on peut entendre ses soeurs Dolly et HiDoraah, sur « Expensive » et « Oh Yeah« , et sa fiancée Karlae sur « U Ain’t Slime Enough« . Je ne sais pas ce qu’ils ont avec le slime mais visiblement c’est un gros délire collectif (« It’s a Slime » avec Lil Uzi Vert et « Slimed In« ). Au début je pensais que ça avait un rapport avec la codéine ou une autre substance visqueuse mais ce mot d’argot signifie plus ‘pote’, une mode lancée paraît-il par Vado (ce membre affilié aux Dipset). Par contre ils doivent être à peu près tous défoncés à la codéine sur ce projet, sur ces instrumentaux génériques de bonne facture issus du même moule, assez exotiques avec des sonorités très FM.

Pas mal de noms se dispersent sur les 15 titres de Slim Language, certains qu’on a déjà aperçu sans trop faire gaffe (Gunna), d’autres ont des noms encore plus bateau que ‘Young Thug’ : Lil Baby et Lil Keed. C’est très recherché comme surnom. En parlant de recherche mais sans ironie, ça leur prend d’intituler un morceau « Scoliosis« , histoire de placer un mot scientifique, ce qui se fait rarement c’est vrai. On assiste à des moments parfois comiques comme le refrain énervé de « Audemar« , d’autres plus sérieux comme « Chains Choking Me » et « Gain Clout« . Young Thug veille au grain et prend des airs de Monsieur Loyal avec tous ces numéros, comme il le fait sur l’introduction « Tsunami« , mais les sons évoquent plutôt la Floride par beau temps que par un ouragan. Lorsqu’on arrive à comprendre la moitié de ce que baragouine Young Thug avec sa voix de chèvre robotisée, c’est pas pour parler politique ou de choses vraiment super graves de la vie, mais flamber, lui et ses ‘slimes’ qui profitent de ce petit moment d’exposition.

En soi, c’est pas mal, Slim Language est un cocktail bon marché et pas dégueu pour passer le temps au bord d’une piscine qui n’est pas la vôtre. C’est mieux qu’un album de DJ Khaled mais c’est facile vous allez me dire. Ce projet, qui ne fera pas date, se situe dans un format qui ressemble plus à l’archétype qu’était The Chronic (bien que considéré comme un album à part entière), sauf qu’on peut énormément douter de la capacité des artistes de YSL de faire une belle carrière derrière, si ce n’est surfer dans le sillon de Young Thug.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.