Potatohead People « Nick & Astro’s Guide to the Galaxy » @@@@


Si vous avez bien aimé l’album self-titled d’Illa J paru en 2015 sur le label Bastard Jazz Recordings, vous avez sans doute tiqué sur ce tandem de producteurs les Potatohead People. En produisant la majorité de cet opus, ils ont offert l’opportunité au rappeur de sortir de l’ombre pesante de son défunt frère J Dilla. Soul, hip-hop et électro, voici les trois ingrédients principaux que nos canadiens Nick Wisdom et AstroLogical mélangent formidablement, valant la comparaison avec DJ Spinna, Kaytranada ou les français Union Analogtronics. Pour découvrir plus amplement leur univers, suivez le guide.

Dès le thème d’ouverture de Nick & Astro’s Guide to the Galaxy, les Potatohead People nous mettent des étoiles plein la vue avec un beat soultronic agrémenté d’instruments, comme des cuivres et de la guitare. Ce groove très feel-good music interstellaire nous emmène dans onze tracks, voguant telle une comète entre nusoul contemporaine (« Morning Sun« ), funk rétrofuturiste (« Liftin’ Up« ) et du hip-hop/soulful dont les influences de J Dilla sont clairement assumées, surtout quand le petit frère Illa J est dans la place (« Do My Thing » avec Kapok et « All Alone » feat le vaporeux Moka Only). On ne sera pas non plus surpris de tomber sur la house music (« No Sleep Til MTL« ), idéal pour rendre l’atmosphère lounge et agréable avec ces quelques guitares et trompettes.

Je gardais pour la fin mes deux coups de coeur. Le premier est l’extrait « Quest For Love« , avec une vibe type ATCQ post-moderne revisitée par les Potatohead People et ça fait un bien fou, le toucher de synthé est magique. Avec la petite outro Dilla-esque pour compléter le kif. Le second est « Returning the Flavour » (feat Tran Kayhatu), c’est indiqué dessus : d’excellentes saveurs, avec des mélodies très smooth et des hausses de rythme qui boostent l’expérience comme des vitamines. Bien que très exquis, le résultat global de Nick & Astro’s Guide to the Galaxy fait naviguer en terrain connu les mordus de Soulection et de musique groovy en tout genre. Il manque juste à nos deux patates douces cette petite pointe d’originalité qui nous aurait fait errer dans de nouveaux systèmes, mais sinon c’est nickel.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.