SiR « November » @@@@


2018 appartient déjà au label Top Dawg Entertainment. Kendrick va ouvrir les Grammy Awards, sachant qu’il est en lice dans la catégorie « album de l’année » avec DAMN, Jay Rock a fait son grand retour avec la bombe « King’s Dead » et cette grosse info, TDE est en charge de la soundtrack du prochain blockbuster Marvel Black Panther, annoncé par le single « All The Stars » starring Kung Fu Kenny naturellement. Et ce n’est que le début. Mais tout d’abord pour bien commencer l’année, il y a November, ce second album de leur chanteur néo-soul SiR.

Cette sortie digitale du chanteur d’Inglewood fait suite aux deux EP très prometteurs HER et HER TOO, qui ont permis de suivre sa maturation artistique son premier essai Seven Sundays. SiR fait partie de ce nouveau vivier d’artistes r&b/nusoul qui nous font miroiter de belles choses, à l’instar de H.E.R., Smino, Anderson. Paak et 6LACK. Et plus accessible que son collègue le prodigieux Lance Skiiwalker. D’un niveau égal à son précédent EP HER TOO, November n’explore pas davantage le talent et l’univers de son auteur mais ses flèches visent juste sur chacune des dix chansons. On n’en attendait pas moins d’un artiste qui assume sans pression son statut de révélation. Ce fan de J Dilla devant l’éternel est doté d’une écriture fraîche et franche, comme ses pairs Frank Ocean et Anderson .Paak (sans les atteindre pour le moment), ainsi qu’une sensibilité qui se ressent dans l’interprétation tout en adoptant les codes actuels, comme sur « I Know » où l’autotune est très bien dosé.

Le choix des producteurs a été très intelligemment fait aussi. SiR a repris quelques uns de ses précédents collaborateurs, comme J LBS et D.K. The Punisher qui a pris une pâte hip-hop pour « D’Evils« , des têtes connues telles que DJ Khalil (« Better« ) et Andre Harris (sur la belle conclusion « Summer in November« ), moitié des Dre & Vidal et forgeron de l’âme nusoul de Philadelphie, et beaucoup de sang neuf qu’il a déniché sur le sol européen, une démarche surprenante mais payante. Parmi ces élus, l’Allemand Rascal (l’enchanteur « Something New » avec la chanteuse Etta Bond), deux anglais, H-Money (le slow très réussi « Dreaming of Me« ) et Saxon (le single « Something Foreign » avec un ScHoolboy Q sobre, « I Know« ), et COCORICO un français, inconnu de nos services, Haiyib (« Never Home« ). Toute cette équipe passée par la moulinette de MixedByAli, et voilà le travail.

Et qu’on ait des vieux orgues pour débuter avec « That’s Alright« , un duo mixte ou bien cette douceur de soul intimiste « War » produite par Mndsgn (un pro en la matière ainsi qu’en abstract funk), November rayonne d’une pâle chaleur réconfortante de par son harmonieuse singularité. Un énorme talent à suivre pour sûr.

Une réflexion sur « SiR « November » @@@@ »

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.