DJ Cam « Miami Vice (Inspired by the serie) » @@@@


Alors que les températures commençait à dépasser les trente degrés dans l’Hexagone en ce début du mois de Juin, l’international DJ Cam a publié un nouveau projet chaud comme le tarmac brûlant sous le soleil de Miami. Parce que comme c’est écrit sur le titre, Laurent s’est inspiré de la célèbre série télévisée américaine pour ces trente minutes sulfureuses.

Blazers chics et colorés, chemises, jolies filles, voitures de sport… Miami c’est presque comme la Côte d’Azur en fait, les choses s’y passent, sauf qu’on y parle américain, espagnol… et qu’il y a des supers-flics amis-amis (référence aux Nuls n’est-ce pas), dans la série je parle. DJ Cam s’est immergée dans l’ambiance pour aboutir à des instrumentaux plus contemporains qu’il n’y paraît, avec des fines injections de trap ou d’électro cloudy (atmosphérique on dira), comme sur « Inside the Strip Club » ou « In the Air Tonight » qui interpole la chanson du même nom de Phil Collins en screwed and chopped (car oui,  il y en a aussi de ça). Sinon la TR808 est là pour rappeler le côté eighties de la série.

C’est cool tout ça on dirait bien, sauf que, pas tant que ça. Les prods sont très sérieuses. Ambiance pas tranquille. Une tension permanente de nuits chaudes tient l’auditeur en alerte du début à la fin, jusqu’à cette virée sur « Ocean Drive« , avec ces basses qui incitent à la prudence, alors qu’on aimerait se relaxer les pieds dans le sable le regard tourné vers l’horizon découpant deux teintes de bleu. On pourrait presque (je dis bien ‘presque’) transposer ce projet avec le film de Michael Mann.  Il y a les deux héros policiers et un bandit, le gangsta-rappeur vétéran de  Compton, MC Eiht (gyeah!). On se demande quels sont les motifs de sa venue à Miami : mettre deux coups  de pression avec d’abord un « Music to Drive By » (auto-clin d’oeil) et « Street Life » qui sample le célèbre air de « UFO » de ESG. Pour l’anecdote, Eiht est un fan du producteur français. DJ Cam fait aussi un saut vers les Caraïbes avec du drum’n bass sur « Move That Dope » qui utilise des éléments vocaux du single du même nom de Future. DJ Cam est vraiment bien inspiré.

Alors, une virée vous tente?

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.