the Godfathers « Once Upon a Crime » @@@


the-godfathers-once-upon-a-crime

Dans la série interminable des nouveaux duos dynamiques du rap, je voudrai les Godfathers, j’ai nommé le ponte du horrorcore Necro et le premier apôtre du gangsta rap à New York, Kool G Rap. Après deux pré-albums (Pre-Kill volume I & II) annonçant une série d’assassinats avec préméditations, les deux compères ont attendu le soleil déclinant de l’Automne pour nous raconter des histoires au coin du (des) feu(x), Once Upon a Crime.

La couverture promettait un contenu noir et rouge sang, effectivement il en est question sur les seize différents morceaux tous produits par Necro himself (qu’il réduit en copeaux avec son flow abrasif). Dans le texte, Necro et G Rap font ce qu’ils ont l’habitude de faire, en mettant cette fois leurs idées en commun pour dépeindre des chapitres où il est question de vider des chargeurs dans des boîtes crâniennes en toute impunité, avec un fond de contexte mafieux à la limite de l’étrange. Dans le lot de morceaux aux ambiances variées, on remarque le délirant « We’ll Kill You » qui transforme les rues de New York en lieux de duel comme au Far West, de même que le track suivant « Crook Catastrophe & The Gunblast Kid » et le mid-tempo jazzy « American Sickos » ou encore « Hustler » pour son côté pimp. Manque hélas un élément primordial à Once Upon a Time : le frisson.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s