R Kelly « Write Me Back » @@@@


Love Letter a été pour beaucoup l’album de la réconciliation avec R Kelly et sa musique, une oeuvre qui restera sans doute la plus importante de sa discographie depuis des années. On aurait pu craindre qu’elle soit sa dernière lorsque l’été dernier on apprend qu’il doit se faire opérer en urgence de la gorge suite à une grave infection d’une de ses amygdales. Fort heureusement il a très vite recouvré sa voix, au point de vouloir en éteindre celles de ses détracteurs avec son morceau « Shut Up« , mais surtout travailler sur Write Me Back, une copie très semblable à sa précédente lettre d’amour. Pour le plaisir, parce qu’il en avait envie, pour donner de ses nouvelles.

Difficile de résister à ces nouvelles pages pleines d’amour et de bons sentiments aux influences soul seventies (« Feelin’ Single » s’inspire clairement de « Lovely Day » de Bill Withers), truffées d’agréables mid-tempos (le single « Share My Love« ) auxquelles Robert nous habitue depuis son tube « Step in the Name of Love » et la période Happy People. Un vrai régal. En contrepartie, cette suite très fidèle de Love Letter est peu avare en nouveautés à l’exception de titres r&b contemporains (« Believe In Me« , »Fallin’ From The Sky« ), mais quelque part, ces morceaux-là créent une sorte d’anachronisme et nous ramènent un peu brusquement dans nos années 2010. Autant se replonger dans les oldies bonnes pour des sexagénaires, je parle de « All Rounds On Me » qui reviste le rock’n roll de nos grand parents. Raphael Saadiq s’y était essayé avec lui sur Stone Rollin’, R lui aussi montre qu’il sait y faire sans se forcer.

Soit dit en pasant, c’est drôle de remarquer que maintenant Robert préfère séduire aux femmes d’âges mûr – et aux hommes qui apprécient le r&b d’autrefois – qu’aux filles trop jeunes.

Revenons-en tranquillement à Write Me Back pour quelques lignes encore. Simplement pour dire que « Party Jumpin’ » vaut 10  « Fiesta » et que son clin d’oeil à Michael Jackson sur « You Are My World » est grandement appréciable.

Ce qu’il a perdu en célébrité, R Kelly l’a gagné en sagesse. Discrètement mais sûrement, Kells continue de tenir le haut du pavé dans le r&b, avec brio et élégance. Il connaît la Musique, il connaît ses Classiques et il nous le rend avec l’aisance des grands artistes pour la seconde fois consécutive. C’est très chic de sa part, Write Me Back l’est aussi, très chic ! Hâte de voir ce qu’il nous réserve sur son futur album Black Panties.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. LENDOYE Thalès dit :

    j’aime cet album et tous les autres d’ailleurs.kels est un monument du r’n’b us et franchement personne ne le talonne.

    J'aime

  2. kockeal dit :

    excellent album, welcome back r kelly

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.