Kool G Rap « Half A Klip » @@@


Pilier du Juice Crew il y a vingt ans et père du gangsta rap new-yorkais comme il aime le prétendre, le dinosaure Kool G Rap a opéré l’été 2007 un retour en douce avec un EP, Half a Klip. Près de six années se sont écoulées depuis son dernier effort solo (The Giancana’s Story), et G rappe toujours, même après avoir atteint l’âge canonique d’un rappeur (plus de la quarantaine généralement). L’index sur la détente, le vétéran se montre à nouveau dans les rues de New-York avec neuf balles dans le chargeur.

 

Premier coup de feu. « Risin’ Up », produit par Domingo (le producteur exécutif de ce mini-projet), décarcasse Kool G Rap en décrassant son automatique à paroles pour faire cracher ses punchlines. Pensant alors qu’il s’agit là que d’un repérage afin de procéder ensuite à un large ratissage meurtrier, « Turn It Out » casse aussitôt l’atmosphère à cause d’un instru dancefloor complètement foiré, une pâle copie de « Lean Back » des Terror Squad. La poignée de titres qui suivent ont du mal à se faire entendre, comme si le MC avait mis le silencieux au bout de son flingue : trois tracks (« 100 Rounds », « Typical Nigga » et le pas trop mal « I Feel Bad For You Son ») durent moins de trois minutes, écourtées par un fondu diminuant le volume à la fin des pistes. Très frustrant, d’autant plus qu’il n’est pas facile de cacher cette impression que le temps et l’usure ont émoussé le flow de Kool G Rap, mais n’ont heureusement pas terni sa réputation ni de son talent d’écriture.

 

Sept douilles à terre et là, éclate sans prévenir une balle dont le secret réside dans la fabrication de la poudre : notre MC favori de tes MCs favoris retrouve l’alchimie d’antan avec son ami de longue date, le légendaire Marley Marl, le producteur préféré de tes producteurs préférés. Ces retrouvailles aboutissent – à juste titre – à « One for the Bullet » (avec le défunt KL de Screwball en featuring). Le meilleur est gardé pour la fin : une collaboration avec un DJ Premier renouvelé (en témoigne ce sample froid et mélancolique) sur « On The Rise Again ».

Il aura fallu parvenir à ces deux tracks finales pour constater que Kool G Rap a gardé de bons restes. Après une longue absence derrière le microphone, Half A Klip fait office de cure de remise en forme bénéfique et nécessaire. Après, entre dire que le barillet à moitié vide ou que le barillet est à moitié plein, c’est selon les opinions, mais c’est sûr que G Rap n’a pas utilisé toutes ses balles à bon escient.

 

En tout cas, s’il venait à travailler avec Primo et Marley Marl pour son long format Full Extended Clip (prévu pour cet été espérons-le), ce serait de bon augure pour la suite des événements à en juger les deux titres qu’ils produisent sur Half a Klip.

 

 

 

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s