Archives du mot-clé Young Fyre

Jaden Smith « SYRE » @@@½


Des rappeurs fils de rappeur, ça s’est déjà vu : Sun God le rejeton de Ghostface, Diggy Simmons celui de Rev Run, Corey Gunz le fils à Peter Gunz… Et aujourd’hui, il faut composer avec la dernière portée de millenials nés millionnaires comme King Combs et Jaden Smith, et ça, ça donne un sacré coup de vieux quand on a connu dans notre jeunesse les raps de leurs papas Puff Daddy et Will Smith respectivement. Le cas qui nous intéresse aujourd’hui c’est Jaden, 19ans, qui était déjà une star du petit et du grand écran avant de tâter du micro.

Lire la suite Jaden Smith « SYRE » @@@½

Goodie Mob « Age against the Machine » @@@


C’est toujours un grand plaisir de voir un de ses groupes favoris se reformer après plusieurs années d’absence. Mais par expérience, ces retours invitent à la méfiance.

Cee-Lo, Big Gipp, T-Mo et Khujo des Goodie Mob n’avaient pas sorti d’album tout les quatre depuis World Party… en 1999. Cee-Lo avait par après claqué la porte au groupe, sans renier non plus la Dungeon Family, afin partir seul vers l’inconnu avec comme guide sa propre créativité (Perfect Imperfections et Soul Machine). Et de leur côté le trio restant de publier One Monkey Don’t Stop No Show, dont l’intitulé n’a pas manqué d’égratigner Cee-Lo Green. Peu importe pour lui, puisqu’il a rencontré un succès considérable avec Gnarls Barkley ce qui a par la suite relancé sa carrière avec The Lady Killer. Pendant ce temps-là, les trois autres Goodie connaissaient des fortunes diverses…

Pour le grand public, Cee-Lo était devenu alors « le chanteur des Gnarls Barkley », non plus « Cee-Lo des Goodie Mob », ça, il n’y a que les amateurs de rap qui le savaient. Un soupir pouvait accompagner cette pensée. Jusqu’à ce que les rumeurs d’un retour se confirment. Le scepticisme sur ce retour tant espéré s’est aussitôt effacé lorsqu’en Avril 2012 les Goodie Mob sont apparus en habits de lumière sur le plateau de The Voice pour interpréter « Fight To Win« . Le scepticisme a ressurgi juste après leur performance scénique, ma Foi déconcertante. Un an et quelques mois plus tard, Age Against the Machine est devenu réalité, mais une réalité sous quelle forme ?

Lire la suite Goodie Mob « Age against the Machine » @@@

Tech N9ne « Something Else » (all access edition) @@@@½


2012 n’a pas été une année de tout repos pour Tech N9ne : une tournée partout dans le monde (faisant étape par Lyon et Paris) et pas moins de trois EP très bien cotés (Klusterfuk, E.B.A.H. et Boiling Point). Fatigué le rappeur de retour à Kansas City ? Diable non ! Il pète la forme ! A 41 ans, il sort un treizième album qui carbure du feu de Dieu.

Lire la suite Tech N9ne « Something Else » (all access edition) @@@@½

T-Pain « REVOLVEЯ » [Deluxe Edition] @@½


Alors comme ça, il paraît que Revolver est censé être l’album le plus original de T-Pain, l’artiste d’Akon plus connu pour être le grand responsable de la vulgarisation mondiale de l’autotune dans la musique urbaine. C’est ce qu’on va essayer de voir à travers ces quatorze nouveaux titres. Lire la suite T-Pain « REVOLVEЯ » [Deluxe Edition] @@½

Lil Wayne « Tha Carter IV » [Deluxe edition] @@@½


Lil Wayne est sans doute le rappeur le plus hyperactif que l’on ait rencontré dans ce bas monde. Tenez, rien qu’en 2010, il a sorti trois albums : la compilation Young Money, son essai rock autotuné, le désastreux Rebirth, et I Am Not a Human Being qui était sorti alors qu’il purgeait sa peine de prison. Toutes ces trois sorties étaient au minimum certifiées disque d’or mais les supporters n’attendaient qu’une seule chose : que Weezy sorte de Rikers Island et sorte Tha Carter IV.

Lire la suite Lil Wayne « Tha Carter IV » [Deluxe edition] @@@½

Maybach Music Group presents Rick Ross « Ashes to Ashes » [free album] @@@½


Ricky Rozay avait dans l’idée de sortir pour Novembre 2010 une réédition de Teflon Don (lire la chronique) avec quelques titres supplémentaires, histoire d’entretenir le succès de son quatrième album dont les tubes “MC Hammer”, “B.M.F.”,  “Super High” et “Aston Martin Music” font rouler sa Maybach sur l’or. Son copinage avec son manager Diddy, qui veut faire de lui le nouveau Biggie et avec qui il forme le duo de Bugatti Boyz, y est probablement pour quelque chose aussi.
Bref, le boss de Miami a finalement revu ses plans et envisagé une autre stratégie marketing. Avantagé par son physique de gros barbu, il s’est déguisé en Black Santa pour livrer la veille de Noël son nouveau street-album Ashes to Ashes aux fans qui le désirent, avec dans la hotte des morceaux inédits de Maybach Music.

Lire la suite Maybach Music Group presents Rick Ross « Ashes to Ashes » [free album] @@@½