Archives du mot-clé Spymob

The Neptunes present « Clones » @@@@


Depuis le temps que la doublette des Neptunes cartonnait grâce à leur pléthore de hits, en diagonale de N.O.R.E. à Justin Timberlake, il était temps pour eux de sortir été 2003 un catalogue de morceaux représentatifs de leur style. Une façon de marquer le coup pour nos faiseurs de tubes, Chad Hugo et Pharrell Williams, à l’apogée de leur domination aussi bien dans le rap/r&b que dans la pop/rock avec leur groupe N.E.R.D.. Alors ‘The Clones’, vraie compilation de nouveautés ou recueil d’inédits et de remixes?

Lire la suite The Neptunes present « Clones » @@@@

N*E*R*D « In Search Of… » @@@@½


Pour beaucoup, The Neptunes ont débuté à la fin des années 90 avec le premier album de Kelis (‘Kaleidoscope‘) et quelques tubes rap novateurs pour NORE (« SuperThug« ), Jay-Z (« I Just Wanna Love U« ), Ol’ Dirty Bastard (« Got Ur Money« ), Mystikal et j’en passe… Mais Pharrell Williams et Chad Hugo étaient là depuis très longtemps !

À la fin des années 80, Pharrell était encore un jeune étudiant de la Princess Ann High School à Virginia Beach, lorsqu’il rencontra Chad, issu aussi de cette bourgade de la côte Atlantique américaine. Chacun faisait jouait des instruments (de musique comme électroniques) dans son coin et leur passion commune pour certains artistes ont scellé leur complémentarité réversible. A quelques pâtés de maison de leur institut scolaire se trouvait Future’s Studio, le studio de Teddy Riley, le créateur du New Jack Swing : le style incontournable de l’époque instauré par son groupe Guy et produit « Dangerous » pour Micheal Jackson. Celui-ci les remarqua dans un talent show et leur propose de participer à la production de « Rump Shaker« , le gros tube des Wreckx’N Effects au début des nineties, et au tout premier album du groupe Blackstreet sur le morceau « Tonite’s The Night« . La suite, on la connaît plus ou moins bien.

Lire la suite N*E*R*D « In Search Of… » @@@@½