Archives du mot-clé Nicolay instrumental album

Nicolay & The Hot At Nights « Glaciers » @@@@


La Hollande, le centre-ville de Tokyo, Johannesburg,… Le producteur Nicolay aime nous faire voyager de manière immobile, parce que c’est magique (notez la référence à Hocus Pocus). Pour les amateurs de musique ambient, c’est le pied de traverser des paysages que l’on imagine grâce à ses compositions instrumentales. L’expérience de Shibuya en 2009 a laissé un très grand souvenir tellement on s’y croyait. Pour son nouvel ouvrage en compagnie de The Hot At Nights, il joue avec la météo sur Glaciers.

Lire la suite Nicolay & The Hot At Nights « Glaciers » @@@@

Nicolay « City Lights vol.3: Soweto » @@@@


Nicolay est quelque part un citoyen du monde. Né néerlandais, le producteur a quitté le pays des jonquilles et des moulins pour émigrer vers les Etats-Unis après la sortie de Connected de Foreign Exchange, fameux tandem qu’il forme avec Phonte Coleman (ex-Little Brother) depuis plus de dix ans. En 2009, dans le cadre de sa série City Lights, Nicolay nous avait emmené à Tokyo, dans le quartier de Shibuya. On s’y croyait tellement il était parvenu à incorporer une touche nippone dans sa musique. Pour ce troisième volet, on part en voyage à Soweto, dans la banlieue de Johannesburg.

Lire la suite Nicolay « City Lights vol.3: Soweto » @@@@

Nicolay « City Lights Vol.2 : Shibuya » @@@@


Toute ma vie, j’ai rêvé d’aller au Japon. Tout petit déjà, à force de regarder des dessins animés japonais, j’étais inconsciemment devenu adepte de la culture nippone. Et ça ne s’est pas arrangé avec les années : des semaines passées sur la Super Nintendo, puis la PlayStation 1, 2 et 3, des milliers de pages de mangas dévorés, des centaines de sushis, sashimis ou okonomiyaki dévorés aussi, des rêves de rouler au volant d’une Nissan GT-R… Plus que les Etats-Unis ou l’Australie, c’est le pays du Soleil Levant qui m’a toujours attiré le plus, par son histoire, sa culture et son mode de vie. J’envie les gens y vivent, à la pointe de la mode, des gadgets électroniques et de la technologie. Et j’envie surtout Nicolay qui a eu l’opportunité de déambuler dans les rues de Tokyo et de se fondre dans la population de Shibuya, un des centres névralgiques de la mégapole. Pour raconter son expérience en musique dans les rues tokoïtes, il sort City Lights vol.2 chez Foreign Exchange Music. Bluffant : il suffit de fermer les yeux se matérialiser dans la capitale japonaise !

Lire la suite Nicolay « City Lights Vol.2 : Shibuya » @@@@