Ariana Grande « sweetener » @@@@


Avant sweetener, je ne connaissais absolument rien de la discographie d’Ariana Grande, je m’en fichais comme de ma première couche culotte. À mes yeux, elle incarnait le cliché de la popstar américaine bien sous tout rapport, et qui aimait bien les rappeurs. C’est par hasard sur Dark Sky Paradise de Big Sean, qu’elle fréquenta un…