Archives du mot-clé Larry Gold

Kid Cudi x Dot Da Genius « WZRD » @@@@


Kid CuDi a temporairement quitté sa lune pour venir flirter avec les nuages avec WZRD, le fameux side-project rock alternatif réalisé en compagnie de son producteur Dot Da Genius. Les deux hommes se connaissent depuis la mixtape A Kid Named Cudi qui l’a fait connaître. Dot est l’homme qui se cache derrière son premier gros tube « Day N Nite » pour tout vous dire, et WZRD est le résultat de leur symbiose sur onze titres.

Lire la suite Kid Cudi x Dot Da Genius « WZRD » @@@@

KiD CuDi « Man on the Moon II: The Legend of Mr Rager » @@@@½


Synopsis*

Dans cette seconde annuité EPIQUE de la trilogie Man of the Moon (relire la chronique de The End of the Day), nous vous plongeons dans les sombres et cruelles réalités d’un monde empli de tentations bien au-delà des rêves les plus fous. Pendant qu’il commence à s’adapter à cette nouvelle vie, notre héros Cudder (Mescudi) part à la recherche d’un nouveau frisson qui le rendra insensible à tout problèmes et soucis.

Ce qu’il parvient à trouver est un dangereux nouvel ami The Rager, son alter-égo destructeur et infernal qui ne cessera pas tant que Scott restera dans son état second et il sera toujours présent. Par un décor tonitruant formé des productions de Emile Haynie, Plain Pat et Dot Da Genius, soyez prêts à être emmenés dans les pensées et la réalité de KiD CuDi. Voici The Legend of Mr Rager*.

*traduction du résumé au dos du boîtier

Lire la suite KiD CuDi « Man on the Moon II: The Legend of Mr Rager » @@@@½

Sly Johnson « 74 » @@@@


L’autre jour j’écoutais Jazz FM et un titre qui s’appelle « I’m Callin You » passait, l’animateur indiquait qu’il s’agissait de Sly Johnson. J’ai été immédiatement séduit par cette caresse de soul music, pensant que ce fameux Sly Johnson était la nouvelle découverte en matière de soul anglophone, il a une très belle voix, un bon timbre. Ce n’est qu’après que j’ai tilté en discutant avec Wadji. Sly Johnson a une ancienne identité : Sly the Mic Buddah du Saïan Supa Crew. Nom de Zeus !!! Quel talent il nous cachait là, j’en reste encore scotché ! Et je vous assure qu’avec 74, son premier album, la musique Soul made in France peut être fière.

Lire la suite Sly Johnson « 74 » @@@@

DJ Jazzy Jeff « The Magnificient » @@@@@©


2016 marque les vingts de deux institutions hip-hop indépendantes : Stones Throw et BBE Records. Pour cette rétrospective, c’est le label anglais, acronyme de Barely Breaking Even, qui nous intéresse. Outre l’édition de compilations et albums de funk en tout genre, BBE était, et demeure encore, un terrain de jeu pour les plus grands artisans du beat de la planète.

Jay Dee a/k/a J Dilla (Welcome To Detroit, The Shining), Pete Rock (Petestrumentals, Soul Survivor II…), DJ Jazzy Jeff (The Magnificient et sa suite), le dinosaure Marley Marl, DJ Spinna, le russe DJ Vadim, Nicolay (Here to There), Madlib (King of Wigflip en 2008), le français Clutch Player (si si, avec le très bon Atlantic Connections All-Stars) et même Will.I.Am ! quand il faisait encore des choses bien avec les Black Eyeds Peas (entendez par là, « avant Fergie »), etc. Tous ces individus ont pour point commun d’avoir transiét par BBE Records. D’autres albums ont marqué l’histoire du label, pas que des albums de beatmakers/producteurs, par exemple Connected, le premier album de Foreign Exchange, ou bien Then What Happened de J-Live.

Chronique écrite en Novembre 2016 pour Hip Hop Info France

Lire la suite DJ Jazzy Jeff « The Magnificient » @@@@@©