Archives du mot-clé Elle Varner

Chance the Rapper « The Coloring Book (Chance 3) » @@@@½


Alleluia. Voici venue la nouvelle offrande du Kid de Chicago, et je ne parle pas du chanteur soul BJ, mais d’un garçon surdoué qui, sans avoir publié un seul album à proprement parler, a démontré qu’il n’était pas là par un hasard du destin. Oui, aujourd’hui Chance the Rapper est simplement l’artiste rap indépendant le plus influent. Preuve en est, The Coloring Book (Chance 3), successeur de l’acclamé Acid Rap, a défié les prédictions probabilistes en devenant la première mixtape à figurer dans le Billboard américain uniquement grâce au streaming sur Apple Music qui en détenait l’exclusivité. Du jamais-vu. Et voilà qu’après des dizaines de millions d’écoutes plus tard, des commentateurs avisés confrontent cette troisième mixtape du rappeur chanceux avec The Life of Pablo. Mais au-delà des points communs stylistiques avec le portrait inachevé du pape Kanye, la comparaison est plus pertinente qu’elle en a l’air.

Lire la suite sur SURLmag →

Statik Selektah « Lucky 7 » @@@@


Après être tombé sur le bon numéro à la roulette avec le très bon cru What Goes Around il y a moins d’un an, le producteur de Boston Statik Selektah retente sa chance en 2015 avec Lucky 7, parce qu’aussi son septième album-compilation et qu’il sort le 7/7. Chanceux d’en arriver à ce niveau d’influence dans le rap Eastcoast voire au-delà? En réalité, la part de chance est négligeable, seul le travail forcené a payé le concernant, ça fait des années qui bosse dur alors le voir placer des prods sur – au hasard – B4.Da.$$ de Joey Bada$$ en début d’année n’est pas tant perçu comme une consécration mais plutôt comme une confirmation de ses talents de beatmaker. Ce nouveau millésime sera-t-il aussi incontournable que son auteur?

Lire la suite Statik Selektah « Lucky 7 » @@@@

Joey Bada$$ « B4.DA.$$ » @@@@½


Le hip-hop new-yorkais s’apprête à vivre à nouvelle ère. C’est le sentiment bruyamment sourd que j’ai avant même de poser l’oreille sur B4.DA.$$ (wordplay: « before the money »). Sans doute la pochette qui provoque cet effet. Mais quand on sait de quoi Joey Bada$$ est capable, on a très envie de prendre très au sérieux cet espoir que ce jeune homme va apporter à New-York de meilleurs lendemains, plus que le Wu-Tang en tout cas.

Lire la suite Joey Bada$$ « B4.DA.$$ » @@@@½

Kid Ink « My Own Lane » @@


Quand un rappeur vend des dizaines de milliers de disques en major et fait le buzz sans envahir l’espace par divers featurings, évidemment, on s’interroge, on se dit qu’il a un truc, ou qu’il y a un truc… Il est doué à ce point ? Il a vendu des singles catchys? On a raté l’ascension fulgurante d’un rookie plein de promesses? En gros, qu’a-t-il de spécial pour qu’il fasse parler de lui ?

Lire la suite Kid Ink « My Own Lane » @@