Archives du mot-clé Chris Brown album

Chris Brown & Tyga « Fan of a Fan : The Album » [Deluxe Edition] @@½


On s’était dit « plus jamais ça » depuis les deux loupés de R Kelly & Jay-Z avec leurs Best of Both Worlds. Et pourtant… Chris Brown et Tyga viennent de sortir leur projet cross-over Fan of a Fan, en précisant – comme il est dit – qu’il s’agit d’un album. Parce que historiquement, leur premier collaboration remonte à 2010 avec une mixtape du même nom. C’est vrai que le rappeur de Young Money et le chanteur r&b ont pas mal de points communs, ils haïssent Drake et ne pensent qu’à ça non-stop. Ils ont manqué de préciser que c’était un album porno…

Lire la suite Chris Brown & Tyga « Fan of a Fan : The Album » [Deluxe Edition] @@½

Chris Brown « F.A.M.E. » [Deluxe] @@@


Moche la pochette. Mais on me rabâche souvent de ne pas juger un disque sur sa couverture, c’est pas bien. Ayons donc une description plus utile de ce quatrième album de Chris Brown : l’acronyme F.A.M.E signifie ici Fans Are My Everything, une manière comme une autre de remercier le soutien de son public à qui il doit son succès, genre « fans je vous aime ».

Il existe un autre sens à cet acronyme : Forgive All My Enemies, phrase qu’il a tatoué sur son bras. Ceci laisse penser que Chris Breezy est devenu plus adulte, du moins en théorie car il vient tout juste de passer le cap de la vingtaine. Mais en pleine période post-adolescence, il reste encore un garçon influençable dont il est difficile de réguler les ardeurs…

Lire la suite Chris Brown « F.A.M.E. » [Deluxe] @@@

Chris Brown « Graffiti » @@@½


Comment démarrer la présentation de cette chronique sans s’attarder un temps soit peu sur la « dispute violente » avec sa petite copine de chanteuse. Stupeur dans le monde de la musique : Chris Brown, surnommé le nouveau Michael Jackson, son idôle absolue, est devenu le fils spirituel d’Ike Turner.

Pour résumer ses derniers mois en quelques mots : presse à scandale, mea-culpa, procès médiatisé, évocation de son passé trouble, service communautaire (un éboueur modèle selon les colonnes de potins), interviews au compte-goutte, insultes de la part de ses fans, « blackboulage » par sa maison de disque, fermeture du compte Twitter… Dure la vie d’artiste quand on est à ce point humilié. Les conséquences de ces quelques secondes d’excès de sang sur sa (jeune) carrière sont désastreuses, à moins qu’il sauve les meubles avec Graffiti, son troisième album.

Lire la suite Chris Brown « Graffiti » @@@½

Chris Brown « eXclusive » @@@1/2


Chris BrownOn l’appelait le « nouveau Usher » deux ans auparavant lorsqu’il est apparu comme un jeune premier faisant des débuts fracassants dans le r&b grâce à ses tubes produits par Scott Storch. On était aussi impressionné par les pas de danse de cet adolescent virevoltant dans ses clips et sur scène, son adresse au chant (bien qu’il braillait un peu comme si sa voix n’avait pas complètement fini de muer), ce qui justifiait la comparaison avec Usher. Pour son second album, les communiqués et les papiers ont passé la 6e vitesse en le surnommant « le nouveau Michael Jackson » depuis sa reprise scénique du mythique « Thriller ». Ce jeune garçon dont il est question, vous l’avez deviné, c’est Chris Brown. Attirant dès lors l’intérêt des producteurs les plus tendances, le chanteur fraîchement majeur vient de démontrer avec eXclusive qu’il n’est pas un Nième espoir du r&b mais bel et bien une valeur sûre. 

Lire la suite Chris Brown « eXclusive » @@@1/2