Archives du mot-clé Big Jerm

Wiz Khalifa « Khalifa » @@@½


En attendant la suite de son succès en major Rolling Papers, Wiznogood Khalifa (il fallait que je la fasse un jour ou un autre celle-là, pardon pour ceux qui ne connaissent pas la BD) débute cette année 2016 avec un sixième album studio semi-éponyme. Le rappeur de Pittsburgh récemment interpellé par Kanye West sur Twitter bat le fer tant qu’il est chaud comme on dit, puisqu’il connaît un énorme succès avec le single « See You Again » (avec le nouveau chanteur pop à la mode rétro Charlie Puth), peut-être plus gros que celui de « Black & Yellow« . « See You Again« , vous voyez bien là, le morceau hommage à Paul Walker que les producteurs d’Hollywood ont fait exprès de mettre à la fin du film Furious 7 pour nous faire pleurer devant l’ultime séquence d’adieu à l’acteur.

Lire la suite Wiz Khalifa « Khalifa » @@@½

Mac Miller « GO:OD AM » @@@@


On va commencer par un paragraphe d’intro ma Foi classique. Fort d’un succès majeur en indépendant avec Blue Slide Park et Watching Movies With The Sound Off chez Rostrum,  Mac Miller est passé en major en signant chez Warner un deal de 10 millions de dollar (d’après la rumeur) pour ouvrir son label REMember Music. From the bottom… maintenant le revoilà après un an de silence radio depuis sa mixtape Faces avec son troisième LP GO:OD AM. C’est là qu’il faut cliquer pour lire la suite si vous naviguez depuis le site.

Lire la suite Mac Miller « GO:OD AM » @@@@

Freddie Gibbs « ESGN (Evil Seeds Grow Naturally) » @@@@


« Shoot out to Gangsta Gibbs he’s the next to blow », c’est bien la voix de Young Jeezy que l’on entend résonner dans l’intro, ou plutôt le témoignage de Lil’ Sody, Jeezy qui s’est séparé là de Freddie Gibbs en de mauvais termes au point que ce dernier ait carrément reçu des menaces de mort. Néanmoins dans ce contentieux, c’est bien le patron de CTE qui a perdu gros. La crédibilité et l’authenticité de Freddie Gibbs était telle qu’il en était devenu la vedette incontournable et son départ (qui a succédé à celui de Scrilla) a significativement affaibli l’influence du Snowman. Maintenant free agent, la sortie de ESGN est un joli double doigt d’honneur.

Lire la suite Freddie Gibbs « ESGN (Evil Seeds Grow Naturally) » @@@@