Logic « The Incredible True Story » @@@@


L’histoire de Logic ressemble à une success story des plus inattendues. Qui aurait cru que ce rappeur en l’apparence banal et sans histoire le ferait chez Def Jam? Under Pressure paru l’an dernier est un album éblouissant et les chiffres de ventes ont passé les 100 000 copies sur le sol américain. Témoignage de la reconnaissance de son talent, il est appelé sur la BO de Southpaw aux côtés de Royce Da 5’9 et DJ Premier. Le jeune rappeur de Logic embraie sans attendre avec The Incredible True Story, qui a réalisé l’exploit de se classer 3e des ventes dans les charts américains pour son démarrage avec 135k ventes estimées, se plaçant dessus des cadors comme Jeezy et Ty Dolla $ign.

On attache sa ceinture avec une belle intro cinématographique. La ceinture parce que pour ce second disque, en tant que son propre producteur éxécutif, Logic a pris des cours de pilotage, non pas pour négocier le virage de l’album sophomore, mais pour conduire le vaisseau spatial dans lequel il va nous emmener tout du long à travers de petits interludes. Il y a en un d’ailleurs assez amusant, où l’ordinateur de bord « unisexe » peut imiter Big Sean. Le concept est suffisamment intéressant pour compenser un storytelling moins passionnant par rapport au précédent album, histoire de rendre ce rendre l’histoire de ce garçon très intelligent plus extra-ordinaire qu’elle ne l’est.

On retrouve en revanche sur la première moitié de TITS ce qu’on avait adoré sur Under Pressure, c’est-à-dire ce jazz-rap hérité des Native Tongues. Que des bonnes vibes ! Avec le producteur 6ix comme co-pilote, il maîtrise aisément la direction créative. Avec une certaine fierté, comme il le dit sur « Innermission« , « never graduated but made it to the summit ». Logic se fend d’un égotrip avec « I am the Greatest« , sur un beat calibré de Syk Sense épousant son flow époustouflant. Plus traditionnel dans la forme, « Young Jesus » nous ramène volontairement dans les nineties avec un beat boom-bap qui tue sa race et ce featuring de son pote Big Lenbo qui rappelle diablement Big Pun. Ce morceau est effarant !

On connaissait aussi les influences de Outkast sur la musique de Logic, elles refont surface ici sur « Paradise » (avec Jesse Boykins III) qui possède un arrière-goût de ATLiens. Le rappeur se fait un peu chanteur sans prendre trop de risque comme sur « City of Stars » et « Never Been« . Pour un peu, on le mettrai au même niveau qu’un J.Cole, en bien plus percutant sur le plan microphonique, et derrière Lupe Fiasco qui possède encore une longueur d’avance dans le genre nerd aux idées ultra chiadées (Tetsuo & Youth est une oeuvre majeure de l’année 2015). Cet album relativement incroyable se termine comme il a commencé : en beauté. Quel superbe finish co-produit par l’immense DJ Khalil, avec solo de batterie, du sax’ et tout et tout, puis enfin du jazz-rap en outro pour l’aterrissage de ledit vaisseau spatial.

En définitive, The Most Incredible Story est un super album, une bonne suite à Under Pressure, l’effet de surprise en moins. Dommage que Logic se soit plus concentré à confirmer le bienfondé de son talent et hésite à passer franchement la seconde. Il cherche souvent à justifier ses choix et gérer son succès sans rester sur la défensive, comme sur son couplet sur « City of Stars » où il assume sa position en tant que rappeur signé en major sur les questions raciales entre autre. Qu’on se rassure, il a encore le temps de mûrir comme il faut, on va surveiller avec un intérêt bienveillant sa courbe de progression.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.