Wax Tailor « In The Mood For Life » @@@@1/2


Qui a dit que la musique n’était que des vibrations dans l’air ? Le français Wax Tailor a su donner une nouvelle dimension à la musique trip-hop avec son premier chef d’oeuvre Tales of the Forgotten Melodies. Ce bricoleur de génie a inventé – en quelque sorte – ce que l’on surnomme du « abstract hip-hop cinématographique ».

L’adaptation sur scène de ses compositions est des plus spectaculaires car il développe cette expérience artistique en présentant des vidéo-mix pour créer de véritables show sons & images. In The Mood For Life, le titre de son troisième film musical, est un événement en soi, un peu comme la sortie d’un nouveau long-métrage d’un éminent réalisateur de film indépendant.

Quand on écoute du Wax Tailor, il faut le faire les « yeux grands fermés ». Les montages d’extraits de films, musiques de film et de mélodies spleens et jazz vintage créent dans notre imagination des atmosphères, des humeurs et des décors animés de vie urbaine. C’est là tout l’art de Wax, il sample littéralement un échantillon de vie urbaine dans divers états d’esprit.

L’accompagnant depuis la première heure, la voix nuageuse de la chanteuse trip-hop Charlotte Savary nous ensorcelle comme à chaque fois (« Dragon Chasers », « Go Without Me », « Greenfields »), en particulier quand Wax trouve une mélodie de violon assortie. Le producteur frenchy s’est entouré de pas mal d’acteurs, comme les rappeurs Speech Defect, Mattic, Voice et ASM pour lesquels il met à leur disposition des break-beats haute-fidélité, Sara Genn sur « Dry Your Eyes » pour un voyage en Extrême-Orient et la vedette pop Charlie Winston sur « I Own You », dont la composition très fraîche rappelle le travail de Mark Ronson.

Certains instrumentaux génèrent de formidables anachronismes, comme le délirant « Sit & Listen » sur lequel Wax nous fait une petite démonstration de turntablism et « Leave It » avec Dionne Charles qui fait très chanson d’après-guerre. L’auditeur traverse le temps instantanément comme s’il regardait une vieille photo en sépia ou une bobine de film en noir & blanc.

En conclusion, Wax Tailor nous livre un nouvel album indispensable. L’esthétique est comme d’habitude soignée dans le moindre détail, des rythmes aux instruments en passant par les samples. In The Mood For Life est peut-être son oeuvre la plus vivante qu’il ait conçu.

Une réflexion sur “ Wax Tailor « In The Mood For Life » @@@@1/2 ”

  1. Encore un gros skeud de Wax Tailor. Je me souviens l’avoir acheté direct après l’avoir écouté à la Fnac alors même que je partais pour chopper autre chose.
    Finalement, pas déçu du produit, même fort satisfait. Le frenchie prouve qu’il fait partie des meilleurs producteurs de l’exagone (et pas seulement en terme de Hip Hop).
    Must have !

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s