Rockin’ Squat « Too Hot For TV » @@@1/2


Pilier fondateur de la scène Hip Hop en France au même titre que IAM, NTM et Ministère AMER, le groupe Assassin a su marquer les esprits tout en restant dans l’ombre des médias, restant toujours cachés derrière les tubes cathodiques. Et ce n’est après quinze années de lutte sur les épaules que Rockin’Squat va baisser les bras, surtout après le succès critique de ses débuts en solo avec Libre Contre Démocratie Fasciste en 2004. Un retour alors avec cet EP Too Hot For TV ? Seul un ignorant penserait une telle chose, Squat n’a jamais cessé de lutter contre l’empire de la désinformation. 

Bas les masques dès le premier morceau éponyme, Mathias Cassel (le frère de Vincent Cassel pour ceux qui ne le savaient pas encore) lève le voile sur le mystère de son ‘anonymat’, autrement dit pourquoi n’a-t-il jamais voulu montrer son visage à la télé. Depuis tout ce temps, le MC a su rester intègre dans sa démarche, son attitude et son côté idéaliste, même si des mauvaises langues prennent son discours impartial pour de la propagande et ses propos pour des élucubrations farfelues. Ce ne sont pas ces fausses accusations qui empêcheront Rockin’Squat de continuer son combat en décryptant des théories de complots médiatiques et relatant des faits historiques (« Quand Ce Sera La Guerre », « Illumunazi 666 »,…). Et à l’heure où le Président Nicolas Sarkozy dénonce le colonialisme en Afrique et ses méfaits, le titre (censuré en radio) « France à Fric » (ft Cheick Tidiane Seck) fera certainement oublier ce mea culpa tardif et purement politique. 

Pour arriver aux morceaux strictement Hip Hop, il faudra passer sur la piste 5 avec « Crack Game » . Textes hardcores de rigueur et grosse voix style screwed and choped, Rockin’Squat s’en prend ouvertement à tous les MCs sans intérêt qui agrandissent le trou d’air dans le rap français, gros comme le trou de la sécu. Le véritable attentat lyrical survient pas longtemps après sur le chapitre 4 de l’ « Undaground s’exprime » (produit par son ami de longue date DJ Duke) avec John Gali, Phett, K.Ommando Toxic, Profecy, Dyva, John Steed et Kader L’Aktivist. Et pour clore sur le huitième titre « Progress », une ‘french connexion’ avec Agallah The Don Bishop (producteur/rappeur affilé aux Jedi Mind Tricks et Dipset), sur un son new-yorkais avec une vibe Westcoast. Pour compléter ce format court, on retrouvera les versions instrumentales de « Too Hot For TV » et « France à Fric », ainsi que son clip réalisé par Kourtrajmé.

Le regard masqué mais jamais aveugle et encore moins muet malgré un flow moins rageux, Rockin’Squat commence peu à peu à montrer son vrai visage, en attendant voir débarquer dans les bacs pour 2008 son double-album Confession d’un Enfant du Siècle.

 

(chronique écrite le 5 Décembre 2007 pour Rap2K.com)

2 réflexions sur « Rockin’ Squat « Too Hot For TV » @@@1/2 »

  1. Effectivement, beaucoup de gens critiquent ce qu’ils ne sont pas capable de comprendre.
    Après 20 ans à écouter du rap, Rockin reste le seul qui a su traversé les époques et offrir à, son public des textes qui font que je me dis qu’il faut surtout pas qu’il arrête. Certains anciens l’ont fait et tant mieux et certains nouveaux n’auraient jamais du commencer.

    J'aime

  2. je souhaite que Mathias lise ce mail et me réponde par retour si possible .
    Mathias, je suis le fondateur du CETP à Aubervilliers ou tu t’es éclaté à imiter
    Jimmy Connors dans les années 1982.
    Peux tu me joindre, j’ai un projet avec les anciens de l’école
    Je te transmet toute mon amitié . Claude

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s