Stomy Bugzy « Rimes Passionnelles » @@@1/2


Il aura fallu dix ans après les débuts de sa carrière solo avec Le Calibre Qu’il Te Faut pour que Stomy redevienne Bugzy, le Prince de Lascars de Sarcelles, l’homme qui court plus vite que les balles. Oubliez le gangster d’amour consensuel, laissez son image d’acteur de film d’action à la française au placard, et saluez le retour d’Abdulaï, le retour du ‘Z’. Derrière le titre charmeur qu’est Rimes Passionnelles se cache l’impertinent politiquement incorrect, celui même qui rappait « Sacrifice de Poulet » et « Brigitte Femme de Flic » du temps du Ministère A.M.E.R. Alors attention aux petites natures, car les mots qui vont sortir de la bouche de Stomy perforent les tympans comme une double pénétration.

« Sois Hardcore » est le mot d’ordre de l’album. Stomy Bugzy ne se ronge plus son frein, il marche nonchalant avec un fusil à pompe entre deux testicules en kevlar. Une attitude hostile et irrévérencieuse exprimée par un flow insolent sans nécessairement balancer des insultes gratuites, crachant sur les institutions comme une teub dans une capote craquée (« Normal », « Même Pas Mort »). Pas de formules de politesses ni terrorisme intellectuel, le rappeur prend ses détracteurs par derrière, en levrette à sec et les retourne en verlan pour mieux faire passer le message. Avec des gros calibres comme « La Balafre », « Associations de Malfaiteurs » feat MC Jean Gab’1 et à juste titre « Calibre Son » (calqué sur « Sois Hardcore »), Stomy fait péter les trous de balles, sans concession, même sur les dansants « Must Be The Music » (feat Jerôme Prister) et le single « J’suis Al » sans oublier d’en placer une pour les scarlettes. Stomy Bugzy vient (re)présenter « Sarcelles » pour un tour sur un V’lib sans selle, et quelques tournantes avec les gang bang lyrical « Pas 2 Limite » feat Secteur Ä au complet (Pit Baccardi, Passi, Hamed Daye, Ärsenik et des Neg’ Marrons impressionnants au refrain) et « Melange Explosif » qui réunit tout le Ministère AMER (sans le droitier Doc Gynéco). Et son remix de « Sois Hardcore » avec la team de Paname All Stars (Lino, Mystik, Alpha 5.20, Despo Rutti, T Killa et James K Page), c’est carrément la Tour Eiffel qui pénètre l’Arc de Triomphe sans vaseline.

Avec sa langue bien pendue et des punchlines en dessous de la ceinture, Bugzy rappelle ce qu’est la vraie définition du mot ‘hardcore’, quitte à nous violer les oreilles à coups de métaphores et d’images fortes. Rimes Passionnelles est la version pornographique non-censurée du rap crapuleux, militant et gangster, sans oublier d’aborder la facette sensible de Stomy Bugzy (« Il Pleut Au Fond de Mon Cœur » feat Papillon et « Personne n’en Parle »). Serrez les fesses car cet album risque de faire mal au cul.

 

(chronique écrite le 18 Septembre 2008 pour Rap2K.com)

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s